×
5 358
Fashion Jobs
Publié le
20 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris célèbre mardi le retour en grand de sa Fashion Week masculine

Publié le
20 juin 2022

Après l’affluence enregistrée au salon florentin Pitti Uomo et à la Fashion Week de Milan, Paris s’apprête à faire le plein à son tour. La Semaine de la mode masculine revient en force dans la capitale à compter de ce mardi 21 juin, en pleine fête de la musique, et jusqu’au 26 juin, avec une très belle affiche et, en marge d’un programme officiel déjà dense, de multiples défilés hors calendrier, soirées et événements spéciaux. L’occasion pour la plupart des maisons de s’exprimer à nouveau pleinement sur les podiums.
 

Le show de Dior Homme en janvier dernier - © PixelFormula


Des pop-up d’AZ Factory ou de Highsnobiety au festival de la drop culture DRP en passant par le salon Tranoï, les ouvertures de boutiques ou le lancement de collections capsules, comme celle de Karl Lagerfeld avec Alled-Martinez, les occasions ne manqueront pas pour la planète mode de fêter le retour à la normale après deux ans de pandémie, avec en point d’orgue le défilé de Marine Serre, le samedi 25 juin au soir, qui se positionne pour la première fois avec son show mixte homme et femme sur le calendrier masculin. Ce sera l’occasion pour la marque de célébrer son cinquième anniversaire avec une grande fête en plein air dans un lieu encore tenu secret, ouverte également au public sur réservation.
 
Cette saison, plus de 80 maisons sont inscrites au calendrier officiel, qui comporte 44 défilés, dont quatre seulement se tiendront au format digital -les labels asiatiques Sean Suen, Yohji Yamamoto, Juun.J et Sankuanz. Sont prévues aussi 40 présentations, dont pour la première fois la griffe chinoise Feng Chen Wang et les labels français Fursac et Jeanne Friot, particulièrement attendue au sein du showroom Sphère avec sa marque sans genre écoresponsable.

Comme pour la Semaine milanaise, celle de Paris continuera d’être diffusée en ligne sur la plateforme mise en place depuis la pandémie.
 
Du côté des défilés, la Fédération de la haute couture et de la mode (FHCM) annonce pas moins de huit grands retours. A commencer par Celine, qui clôture la Semaine le dimanche 26 au soir. Comme des Garçons Homme Plus, Craig Green, Givenchy, Junya Watanabe Man, Namacheko et Thom Brown effectuent également leur come-back, tout comme l'Américain Amiri, qui après une parenthèse à Los Angeles en janvier, tiendra son premier show dans le calendrier officiel de Paris, où il a déjà défilé en off par le passé.  
 
D’autres stylistes reviennent au format physique. Ce sera le cas notamment de Walter Van Beirendonck. On pourra découvrir également les collections de deux autres "débutants", qui se sont déjà fait remarquer hors calendrier ou dans le programme officiel des présentations ces dernières années: le créateur anglais d’origine bulgare Kiko Kostadinov et le label Lazoschmidl, fondé en 2014 par le duo germano-suédois Josef Lazo et Andreas Schmidl.
 
Manquent entre autres à l’appel cette saison Andrea Crews, Uniforme, Jil Sander, GmbH, Avellano, Henrik Vibskov, Sacaï, White Mountaineering et Wales Bonner, qui vient de défiler à Florence comme invitée spéciale du Pitti Uomo. Des absences qui seront compensées entre autres par les grands noms qui font briller la Ville Lumière, à l’instar de Louis Vuitton jeudi, dont la collection sera signée par le studio, LVMH n’ayant toujours pas annoncé le successeur de Virgil Abloh, mais aussi Dior Homme vendredi, Hermès samedi et Kenzo dimanche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com