×
Publié le
23 déc. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris Summit Luxury: quel avenir pour le luxe?

Publié le
23 déc. 2014

Organisé par CB News, et coïncidant avec la sortie de leur numéro Spécial Luxe, le Paris Summit Luxury affichait mi-décembre un beau plateau.


Animé par le journaliste Guillaume Durand, l’événement réunissait le plasticien Bertrand Lavier, l’architecte Jean Nouvel, le président du Palais de Tokyo Jean de Loisy, le galeriste Jérôme de Noirmont, le président de Christies François de Ricqlès mais encore des décideurs du monde du luxe tels Nathalie Bader, la présidente de Clarins ou Olivier Perruchot, directeur général de Piaget France.

Programmées sur une demie-journée, les tables rondes s’interrogaient successivement sur les relations actuelles entre art et luxe, les nouveaux liens avec le numérique et sur l’avenir du luxe dans le système de globalisation.

Sur cette question, les différents intervenants ont mis en lumière la nécessité des marques de luxe à s’adapter aujourd’hui aux marchés internationaux et au marché chinois notamment, principal sujet des débats, à dépasser "le complexe d’infériorité français" dans le domaine du digital et de l’entertainment du e-commerce, dixit Frédéric Raillard (Fred & Farid), et à toujours miser sur la force des valeurs du luxe à la française : savoir-faire, image de la marque « France », au risque, précise Olivier Perruchot de « perdre son âme ».

Ponctué d’interventions plus courtes, le Paris Summit Luxury avait invité Mailine Swildens, à la tête du groupe créatif Zoo de Google, à présenter les nouvelles formes de l’artisanat digital, celui relatif aux nouvelles technologies, à travers différentes innovations, dont celles du collectif Dev.Art travaillant sur des créations et installations développées à partir de codes, celles des drones lancés lors du défilé automne-hiver 2015 de Fendi, ou des expériences de digitalisation de catwalks.

Autres interventions à retenir, celles de Laurent-Eric Le Hay (TF1 Publicité) et Georges Bermann (Partizan) sur l’art de la publicité de luxe, et celle d’Anne Ponsard-Dellière, directrice marketing du groupe Richemont, planchant sur le luxe en 2040 et concluant son propos par la projection de 4 scénarii possibles sur l’avenir du luxe : une croissance à tout-va marquée par un luxe toujours plus innovant, l’émergence d’un monde à deux vitesses où le luxe sera personnalisé, la tendance au « local » où l’explosion des systèmes et réseaux déboucherait sur la création de systèmes internet locaux, ou le recentrage avec la nature et le développement d’un luxe sensoriel…
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com