×
Publicités
Par
AFP
Publié le
9 sept. 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris : un futur Apple Store sur les Champs-Elysées ?

Par
AFP
Publié le
9 sept. 2015

Le groupe informatique américain Apple est en pleine négociation avec le propriétaire d'un immeuble au 114 de l'avenue des Champs-Elysées, à Paris, pour y ouvrir un nouveau magasin, le troisième dans la capitale, rapporte Le Figaro dans son édition de ce mercredi.


L'Apple Store du quartier Opéra à Paris


Selon le quotidien, qui ne cite pas ses sources, « la marque américaine est en discussions très avancées pour s'installer au 114, avenue des Champs-Élysées où il y a un magasin IKKS, une boutique Weston et le cabinet d'avocats d'affaires Shearman & Sterling, qui occupe les cinq ou six étages au-dessus des commerces ».

« Apple négocie avec le propriétaire de l'immeuble, le groupe de luxe EPI (Bonpoint, Piper-Heidsieck, Weston...) pour louer le bâtiment entier, soit plus de 6.000 m². Avec, en sous-sol, près de 110 places de parking », précise le journal.

Outre un Apple Store, l'immeuble abriterait aussi le siège parisien de la marque « et une salle de spectacle », à l'image de celle située dans une de ses boutiques à Berlin. L'ouverture d'un Apple Store sur l'artère réputée pour être la plus belle avenue du monde ne pourrait intervenir avant 2018, en tenant compte des délais de départ des actuels occupants et des travaux.

Le quotidien précise que « Apple n'était pas joignable » mardi et que EPI « n'a pas souhaité réagir ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.