×
Publicités
Publié le
11 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Patagonia enregistre le départ de sa PDG

Publié le
11 juin 2020

Avec le départ de Rose Marcario, ce 12 juin, Patagonia accuse la perte d'un leader majeur. La marque californienne a été érigée, cette dernière décennie, en référence du développement d'une démarche responsable dans l'habillement, que ce soit au niveau écologique et social, grâce, bien sûr, aux fondations plantées par Yvon Chouinard, en 1973.


Rose Marcario - Patagonia



Mais si la marque, qui a séduit des générations de pratiquants outdoor sensibles au discours écologique, est devenue un modèle d'entreprise pour nombre d'entrepreneurs, biberonnés aux valeurs du capitalisme américain, c'est aussi grâce aux choix de Rose Marciano. Ces douze dernières années, la dirigeante qui est PDG de la marque Patagonia depuis 2014, a trouvé le ton juste pour faire rimer performance économique et engagements forts. En interne, l'approche de l'entreprise libérée signifiait travailler sur le bien-être des salariés avec des services comme une complémentaire santé, des garderies pour les enfants mais aussi un temps libre rémunéré pour le bénévolat au service de l'environnement.

À l'extérieur de son entreprise, la dirigeante a ouvert une voie. À une époque où les directions de grands groupes prenaient rarement des positions sur des sujets de société, Rose Marcario a créé des structures, via Patagonia, pour fédérer les énergies des activistes environnementaux, a pris position pour la défense des parcs nationaux américains ou encore créé la structure Time To Vote, une fondation non partisane visant à inciter les citoyens américains.

À l'annonce de son départ, Yvon Chouinard a mis en avant le travail de la dirigeante dont la prochaine destination n'est pas encore connue. "Rose a accru notre implication dans des causes d'une manière que je n'aurais jamais pu imaginer, a-t-il expliqué. Avec Rose à la barre, nous menons une révolution dans l’agriculture, nous remettons en question les effets néfastes de cette administration (Trump, ndlr) sur l’environnement, nous développons un mouvement pour accroître la participation des électeurs à nos élections. Tout ceci en élevant nos exigences sur la production de nos produits de la manière la plus responsable possible."

Pour l'heure, Patagonia n'a pas annoncé de nouveau CEO et Doug Freeman, directeur des opérations de la marque depuis 2007 et dans l'entreprise depuis 2004 va assurer l'intérim.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com