×
Publicités
Publié le
23 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Patatam distribue sa mode de seconde main chez Spartoo

Publié le
23 avr. 2021

Nouveau partenariat pour l’entreprise basque Patatam, qui collecte, trie et diffuse de la mode de seconde main sur tout le territoire par le biais de très nombreux corners. Cette fois, il s’agit d’une alliance digitale nouée avec la plateforme mode Spartoo. Depuis une semaine, 15.000 vêtements d’occasion traités par Patatam sont ainsi référencés sur la marketplace du site français, avec l’objectif d’atteindre 20.000 articles d’ici l’été.


La seconde main débarque chez Spartoo - Capture écran


Ces produits de seconde main, qui émanent de nombreuses marques (H&M, Maje, Promod…), s’insèrent chez Spartoo au milieu même des produits neufs. Seul le tag ‘New Life’ distingue les produits d’occasion, qui sont en moyenne affichés avec un rabais de 70% par rapport à leur prix neuf.

Le service apporté par Patatam au client est assez identique à ce que proposent d’ordinaire les marques. La livraison des vêtements d’occasion est opérée par Mondial Relay en 48h, et les retours sont gratuits.

Rappelons qu’avant de mettre le turbo sur les partenariats en point de vente avec les hypermarchés et les enseignes, la société née en 2013 a d’abord elle-même débuté par la mise en ligne de son propre e-shop.

Se renforcer de façon omnicanale paraît aujourd’hui indispensable à son dirigeant Eric Gagnaire: "Nous avons très bien développé notre réseau physique, avec plus de 300 shop-in-shops à ce jour chez Auchan, Cora, Super U, Carrefour, Leclerc, Kiabi et Gémo. Avec les confinements, la période est plus délicate pour tous les retailers, il nous faut donc accélérer aussi sur le Web et c’est la première fois que nous collaborons avec une plateforme spécialisée mode". Par ailleurs, un test éphémère avait été réalisé chez CDiscount, tandis que Patatam a investi depuis peu les marketplaces d’Auchan et Leclerc.

L’entreprise entend aussi franchir les frontières par le biais de cette présence chez Spartoo, "dont la force est d’être un acteur international, ajoute Eric Gagnaire. D’ici fin mai, nos articles seront également disponibles sur le site en Espagne, en Italie, en Belgique et en Allemagne". Patatam, qui s’est dotée l'an dernier d’un nouveau site logistique dans les Landes, ne compte pas s’arrêter là et négocie déjà d’autres partenariats Web à l’export, tout en prévoyant de nouveaux projets physiques pour les mois à venir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com