×
Publicités
Publié le
24 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Patatam installe à Cambrai un entrepôt de 14.000 mètres carrés

Publié le
24 nov. 2021

Née dans le Sud-Ouest en 2013, Patatam n'en finit plus de déployer ses ailes sur le créneau de la mode de seconde main. Spécialiste de la collecte et de la revente de vêtements d'occasion, l'entreprise se dote d'un troisième entrepôt et s'affranchit de sa région natale pour implanter un site logistique dans le Nord de la France, où sont installés plusieurs de ses clients BtoB. Car depuis deux ans, Patatam fournit en seconde main de grands acteurs de la distribution (Kiabi, Carrefour, Sport 2000…), soit 600 points de vente et 1.500 points de collecte au total.


L'entrepôt doit être robotisé avant son ouverture - DR


L'entreprise a choisi le parc d'activité Actipôle de Cambrai pour piloter un site de 14.000 mètres carrés, dont elle aura les clés en janvier 2022. Une phase de travaux est prévue pour le robotiser (avec l'expertise d'Exotec). L'entrepôt entrera réellement en service au quatrième trimestre 2022. Côté ressources humaines, 250 emplois vont êtres créés d'ici 2023, tandis qu'il est prévu que l'entrepôt accueille à terme 400 personnes.

"En regardant notre feuille de route de déploiement chez nos partenaires, il était de plus en plus évident de la nécessité d’exploiter une nouvelle plateforme dans le Nord de la France afin de se rapprocher de nos clients et de leurs points de vente, expose Eric Gagnaire, président de Patatam. C’est aussi pour nous un moyen très impactant de diminuer notre emprunte carbone générée par le transport".

En phase optimale, la plateforme aura la capacité de traiter plus de 3 millions de vêtements chaque mois (contre 1 million actuellement collecté par les autres sites). Il servira les points de vente partenaires de Patatam du Nord et de l'Est de l'Europe. Car après avoir débuté son activité de prestataire sur le sol français, l'entreprise alimente en seconde main des acteurs en Pologne (Auchan) ou en Belgique (Cora) par exemple. Employant pour l'heure 150 personnes à Hastingues et Morlaàs, elle revendique la position de leader européen du traitement de la mode de seconde main BtoB.

En mai 2021, la société a annoncé une levée de fonds de 7 millions d'euros pour structurer sa chaîne d'approvisionnement. Depuis l'an dernier, Patatam se construit aussi son propre réseau à l'enseigne, avec pour l'heure trois unités et plusieurs ouvertures prévues, notamment via le modèle de la franchise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com