×
Publié le
2 déc. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Patou affiche son engagement responsable avec "Les Essentiels"

Publié le
2 déc. 2020

Faire moins, mais mieux. Telle est la devise de Patou, comme l’illustre sa collection "Les Essentiels". Une collection permanente de pièces essentielles et intemporelles, reconduite de saison en saison, afin de réduire le gaspillage. Créée dès 2019, lors de la relance de l’historique griffe parisienne par LVMH, cette ligne s’est étoffée et a pris de l’importance ces deux dernières années. Elle symbolise aujourd’hui plus que jamais l’engagement durable de la marque.
 

Caban et denim, les Essentiels de la marque - Patou


Au-delà des nouvelles créations imaginées par le directeur artistique Guillaume Henry proposées régulièrement, Patou a alimenté dès le départ son e-shop avec cette série de basiques iconiques. Mais alors que les Essentiels représentaient 10% de la collection au départ, ils s’élèvent désormais à 15%. Caban, trench, pull, top, veste en denim, blouson en cuir, blouse en soie, manteau long en laine, pantalon, jupe boule, short, jean blazer et jusqu’aux souliers, la ligne offre un vestiaire complet de pièces incontournables.
 
"Cette collection permanente est proposée à la vente chaque saison sur notre site e-commerce. Elle ne sera jamais soldée. L’idée est d’offrir une vraie proposition de vestiaire signé Patou, dessiné dans nos ateliers et au prix le plus juste", nous explique un porte-parole de la maison. Le débardeur en coton est ainsi proposé à 95 euros, le pantalon droit en laine vierge à 450 euros et la veste croisée à boutons dorés à 695 euros.

Cette démarche consent à la marque de limiter sa production. "Cela permet beaucoup moins de déchets et de gaspillage. Nos collections sont déjà très focus. Nous avons pour mission de ne rien produire qui ne soit pas vendu. Cette collection Essentiels complète et renforce cette démarche", souligne-t-on encore au sein de la griffe.
 
Depuis sa relance, Patou s’est démarquée par son positionnement clair de luxe accessible et par sa communication directe et simple jouant sur l’esprit ludique et jeune de la marque. C’est ainsi, que la maison a choisi dès le départ une production mesurée, tout en raccourcissant au maximum les délais entre le moment où les collections sont dévoilées et celui où elles arrivent sur le marché avec des pièces hivernales vendues en hiver et de même pour l’été.
 

Un autre look de la ligne Essentiels - Patou


Toujours dans cet esprit de fonctionnement pratique et responsable, le label a décidé de produire ses collections de prêt-à-porter entièrement en Europe. Dans la même idée, la maison met en avant son engagement écologique, portant une grande attention à tout le processus, à travers ce qu’elle appelle The Patou Way, soit "quatre axes principaux  d’actions et de progrès".

Ces mesures visent notamment «"à limiter l’impact environnemental de nos activités et à établir une relation unique avec nos fabricants, avec comme objectif une amélioration constante au fil des années", explique Patou dans un communiqué. Ce processus touche d’abord l'emballage à 100% certifié écologique, recyclé et recyclable, tout comme les cintres et les étiquettes. Le processus de production se veut également responsable via des usines et des partenaires certifiés ainsi qu'à travers un approvisionnement de proximité afin de réduire l’empreinte écologique.
 
Même logique pour les collections. La moitié des produits est désormais réalisée dans des matières écoresponsables. "Nous concevons et produisons des collections optimisées, en évitant de développer trop de prototypes annulés par la suite : ainsi plus de 90% des produits que nous développons sont commercialisés", précise l’entreprise. Enfin, quatrième point, les matières recyclées sont aussi utilisées pour les bureaux et espaces de vente de Patou.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com