×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
22 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paul Smith enregistre un recul de 17% de ses ventes en 2020/21

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
22 févr. 2022

Paul Smith a vu son chiffre d’affaires baisser de 17% à 123,8 millions de livres (148,53 millions d’euros) sur son exercice 2020/21 clos en juin dernier. L’entreprise a reconnu avoir été "largement affectée" par la crise sanitaire et le Brexit a aussi apporté son lot de problèmes.


Paul Smith - Printemps-été 2021 - Collection femme - DR


La marge brute a souffert des "coûts supplémentaires de transport et des frais de douane liés au Brexit". La perte d’exploitation se porte à 24,3 millions de livres (29,15 millions d’euros), contre 15,5 millions de livres (18,60 millions d’euros) l'année précédente.

Au cours de l’exercice 2020/21, les ventes au détail ont plongé de 18%, ou 11% en comparable. Certaines boutiques ont été forcées de fermer pendant de longues périodes au cours de l’année et le trafic en magasins est resté bas.

Pour l’automne/hiver 2020, l’impact sur les ventes au détail s’est traduit par une baisse de 35% d’une année sur l’autre. Pour le printemps/été 2021, les ventes ont en revanche gagné 36% par rapport à la même période de l’année précédente, qui correspondait aux confinements les plus stricts. Par rapport à 2019, la baisse est tout de même de 35%.

En 2020/21, les ventes directes ont généré 66% du total des ventes au détail, contre 31% seulement en 2019/20. Les ventes wholesale aux franchises, aux grands magasins, aux multimarques et aux détaillants en ligne ont perdu 8% au cours de l’exercice dernier, se situant à 74,9 millions de livres (89,86 millions d’euros).
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com