×
Publicités
Publié le
20 mai 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Payote veut ouvrir sa propre unité de production en France

Publié le
20 mai 2022

Il y a deux semaines, Payote la marque d’espadrilles fabriquées en France, a ouvert les portes d’une seconde boutique. Un point de vente de 25 mètres carrés situé au 58 rue des Tourneurs au cœur de Toulouse et au sein duquel s’exposent les 500 modèles pour homme, femme et enfant proposés par la griffe.


Espadrilles Payote, 39,90 euros - DR


Fondée en 2016 par Olivier Gelly, ancien vendeur de prêt-à-porter originaire de Perpignan, Payote qui compte une première boutique ouverte il y a deux ans avenue de la Salanque à côté de son siège perpignanais, cultive le projet d’ouvrir sa propre unité de production afin d’atteindre les 1 million de paires fabriquées chaque année.  

Car depuis ses débuts, la marque a fait le choix de la fabrication française en travaillant avec l'atelier Mauléon-Licharre dans le Pays-Basque. Une structure familiale, garante d'une méthode artisanale, qui produit environ 80.000 paires par an pour Payote, mais n’est pas en mesure d’augmenter ses capacités de production.

"Aujourd’hui nous ne pouvons pas répondre à la demande en hausse de nos clients ce qui est frustrant. Et le problème n’est même pas l’argent mais les capacités de production qui sont limitées. C’est pour cela que nous voulons ouvrir les portes de notre propre usine, qui viendra en complément de l’usine de Mauléon, pour accompagner notre croissance", explique Olivier Gelly qui a déjà trouvé le terrain jouxtant le siège.

Dans ce projet, Payote serait accompagnée par la région, les banques et souhaite également lever en plusieurs étapes 2,5 millions d’euros. "Avec notre usine nous voulons aussi maintenir un savoir-faire, d’ailleurs les couturiers et couturières de Mauléon viendront former les nouveaux. Nous voulons aussi attirer de nouveaux profils et être attractifs", raconte Olivier Gelly qui espère aussi pouvoir s'implanter en wholesale dans la foulée. 

Il y a un an, Payote a déjà ouvert un premier atelier de prototypage au sein de ses bureaux. Aujourd’hui la marque emploie ainsi 18 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros via sa boutique et son e-shop. Un chiffre qui, selon son fondateur, ne représente pas le potentiel de la griffe.

Selon Olivier Gelly sur les 12 millions de paires d’espadrilles vendues en France chaque année, 9 millions viennent de Chine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com