×
7 296
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Pepe Jeans nomme Marcella Wartenbergh à la direction générale

Publié le
today 3 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pepe Jeans remanie sa direction. La marque catalane spécialiste du jean a nommé Marcella Wartenbergh en tant que nouvelle directrice générale. La dirigeante mexicaine a fait ses armes chez PVH et va prendre la suite de Carlos Ortega, actionnaire et fondateur du groupe.


Marcella Wartenbergh devient directrice générale de Pepe Jeans - Archivo


Marcella Wartenbergh a fait son entrée dans les du groupe bureaux de Pepe Jeans lundi et rendra des comptes au conseil d’administration de la société. Annoncée par Carlos Ortega dans un communiqué diffusé en interne aux employés du groupe textile, sa nomination fait suite au refinancement de la dette de Pepe Jeans en juillet dernier. L’accord, conclu avec 14 entités financières dont BBVA, Banco Santander et Caixa Bank, porte sur une somme de 230 millions d’euros. Au même moment, les actionnaires de l’entreprise ont approuvé une augmentation de capital de 25 millions d’euros « pour renforcer la solvabilité du groupe et la capacité financière nécessaire pour mettre en œuvre les projets de croissance de ses différentes marques. »
 
Responsable du département merchandising de Calvin Klein depuis avril dernier, Marcella Wartenbergh est passée par différents postes à responsabilité chez PVH. Le groupe américain possède notamment les marques Tommy Hilfiger, Arrow, Van Heusen, Izod, Speedo et Calvin Klein, chez qui elle a occupé les postes de directrice des licences et responsable Europe. Titulaire d’un diplôme en gestion d’entreprise de l’Université Ibéro-américaine de Puebla (Mexique) ainsi que d’un master en commerce international de l’Université de St Mary (San Antonio, États-Unis), Marcella Wartenbergh a commencé sa carrière au sein du département Achats de Tommy Hilfiger en Hollande en 1999. Seize ans plus tard, la dirigeante est retournée au Mexique pour prendre la tête de la marque dans le pays.


Pepe Jeans London est la principale marque du groupe - Pepe Jeans


L’entreprise d’origine espagnole possède les marques Pepe Jeans London, Hackett et Façonnable. Elle gère également la distribution de Calvin Klein et Tommy Hilfiger en Espagne. Contrôlé depuis 2015 par le groupe libanais M1, propriété de la famille millionnaire Mikati, Pepe Jeans compte également parmi ses actionnaires L Capital Asia, le fonds d’investissement du groupe LVMH, qui possède 12 % de son capital. La direction possède 8 % de l’entreprise, tandis que les 22 % restants sont aux mains de l’ex-PDG de l’entreprise Carlos Ortega.
 
Pepe Jeans Group a commencé à accuser des pertes en 2017, malgré un chiffre d’affaires de 531 millions d’euros. Selon des informations publiées par le journal El Confidencial, l’entreprise a conclu l’exercice 2018 avec un chiffre d’affaires approchant les 566 millions d’euros, mais avec un résultat brut d’exploitation négatif : - 12,72 millions d’euros.
 
Des sources du secteur soulignent que les prochaines décisions du groupe pour réorienter sa stratégie pourraient passer par l’abandon de ses activités en Inde et la fermeture de quelques établissements de Façonnable, la marque française acquise par le groupe en 2016. Au 31 mars 2018, Pepe Jeans Group comptait 355 boutiques propres : 219 pour sa marque principale Pepe Jeans London, 105 pour Hackett, 29 pour Tommy Hilfiger, 2 pour Norton et 16 pour Façonnable.