×
5 764
Fashion Jobs
Publicités

Pepe Jeans refinance sa dette et augmente son capital pour tenter de se relancer

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 19 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pepe Jeans va refinancer sa dette. Le groupe de mode d’origine espagnole a conclu un accord avec les banques pour refinancer sa dette et pouvoir mettre en œuvre un nouveau plan de financement à long terme. De plus, les actionnaires ont validé une augmentation de capital de l’entreprise.


Pepe Jeans refinance sa dette et augmente son capital - Pepe Jeans - Facebook


D’après un communiqué publié ce vendredi, le groupe Pepe Jeans a signé un accord de refinancement de son prêt syndiqué avec 14 entités financières. L’opération est menée conjointement par BBVA, Banco Santander et Caixabank.

De plus, les actionnaires de l’entreprise ont approuvé une augmentation de capital « pour renforcer la solvabilité du groupe et la capacité de trésorerie requise pour mettre en œuvre les plans de croissance des différentes marques », selon les explications données par Pepe Jeans dans ce communiqué de presse.

Cette opération « va apporter de la flexibilité au groupe et lui permettra de se concentrer sur la stratégie de développement décidée au cours de cet exercice fiscal pour consolider la croissance de ses marques sur ses principaux marchés, accélérer sa digitalisation et s’adapter aux changements du secteur du retail et aux attentes des clients ».

Selon Carlos Ortega, fondateur, actionnaire et PDG du groupe, « cet accord reflète l’engagement et le soutien des institutions financières et des actionnaires du groupe ».

Avec l’annonce de cet accord, Pepe Jeans fait un pas décisif vers un processus de refinancement à long terme. Cette année, le groupe a fait appel à la banque d’investissement Rothschild et à l’agence McKinsey pour réduire ses charges et refinancer sa dette. De plus, elle a réussi à convaincre L Capital, le fonds de capital-risque de LVMH, d’injecter de l’argent dans l’entreprise pour encourager ce nouveau départ.

Le siège social de Pepe Jeans est à Barcelone, même si son principal marché est au Royaume-Uni. L’entreprise espagnole est depuis 2015 entre les mains du groupe d’investissement libanais M1 (qui appartient au multimillionnaire Najib Mikati), qui a déboursé 720 millions d’euros. Le groupe de mode a commencé à accuser des pertes en 2017 avec une moins-value de 13,11 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com