Perry Ellis : une croissance de 4 % des ventes au premier trimestre

Avec un chiffre d’affaires en croissance de 4 % à 266 millions de dollars (234 millions d’euros) et des marges en amélioration, la direction du groupe Perry Ellis se félicite d’avoir misé sur le développement de ses marques, plutôt que sur son activité de « private label ».
Original Penguin cherche un nouvel emplacement à Londres et signe un accord sur le marché indien - Original Penguin

« Une société se renforce lorsqu’elle génère du cash flow avec ses propres marques », soulignait George Feldenkreis, le PDG du groupe lors d’un échange récent avec les analystes financiers. Aussi, l’activité de private label a-t-elle été réduite de 11,4 % à moins de 7 % entre 2012 et 2015. Le groupe a opté pour le développement de sa marque Perry Ellis, mais aussi sur Original Penguin ou encore ses marques de golf pour se développer.

Sur le trimestre clos le 2 mai, le groupe a donc vu ses ventes nettes passer de 250 à 258 millions de dollars (220 à 227 millions d’euros) et ses licences lui apporter plus de 8,1 millions contre 7,4 millions l’an dernier (7,1 contre 6,5 millions d’euros). Soit une hausse de 10 %. Le groupe a d’ailleurs vu ses ventes e-commerce bondir de 44 %.

Chez Original Penguin, la croissance est annoncée proche des 10 % sur le marché américain et de 4 % avant changes en Europe. La marque doit d’ailleurs lancer son site marchand en euros lors de son second trimestre. La marque vise clairement un développement international et annonce ainsi la signature d’un accord en Inde.

Sur le segment golf, le groupe annonce une croissance des ventes autour de 5 %, glissant notamment que l’activité de Callaway en Europe a progressé de 60 %. La marque Ben Hogan affiche elle une progression globale de 20 %.

Le point fort du groupe est surtout que cette croissance des ventes s’accompagne d’une croissance du résultat. Sur le trimestre, le résultat opérationnel passe de 15 millions de dollars à 16,5 millions (13,2 à 14,5 millions d’euros). Le résultat net est lui de 9,4 millions contre 7,8 (8,3 millions contre 6,9 millions) l’an passé.

Sur l’ensemble de son exercice, le groupe table sur un résultat opérationnel compris entre 925 et 935 millions de dollars (815 et 824 millions d’euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

SportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER