×
Publié le
10 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Petit Bateau réorganise son activité européenne

Publié le
10 déc. 2020

Lorsque Guillaume Darroussez a pris ses fonctions de président de Petit Bateau en juillet dernier, le dirigeant avait appuyé sur le fait d'accélérer le développement digital de la marque française. La crise liée à la pandémie de Covid-19 a certainement accéléré les projets de la marque du groupe Rocher, propriétaire de l'enseigne Yves Rocher. 


Petit Bateau ferme ses magasins espagnols pour se concentrer sur le digital - Petit Bateau


Et cette volonté de montée en puissance du digital, qui pèserait déjà environ 15% du chiffre d'affaires qui était de quelque 300 millions d'euros en 2018, semble s'accompagner par une réorganisation de l'activité en Europe. Ainsi, en Espagne la société a décidé de fermer ses points de vente physique, soit sept magasins et les corners dans les grands magasins El Corte Inglès, rapporte le média ibérique Modaes.

Des fermetures qui s'inscrivent dans une “réorganisation de l'activité en Europe imposée par le changement de comportement des consommateurs” selon Remi Vernay, responsable de la marque sur le pays, cité par le média. L'activité en Espagne serait ainsi réalisée majoritairement via le site marchand de la marque qui réalisait plus de six millions d'euros de chiffre d'affaires.

Contacté par FashionNetwork.com, Petit Bateau confirme la réorganisation à l'oeuvre mais n'a pas souhaité détailler celle-ci pour l'heure. Sa stratégie passerait pas une rationalisation de son réseau de boutiques, sur les marchés n'offrant pas les perspectives de croissance comme en Europe occidentale. Sur cette zone, les principaux marchés de la marque française, qui réalise quelque 80% de son activité dans le vêtement enfant et dispose d'unité de production à Troyes dans l'Aube, sont la France, mais aussi l'Italie et l'Allemagne.


Petit Bateau



Mais la marque est aussi implantée en Asie, en particulier au Japon où elle est présente de longue date mais aussi depuis cinq ans en Chine où elle a développé un réseau de plusieurs dizaines de magasins via un accord avec Fung Retailing. L'Empire du Milieu affichant des niveaux de croissance forts et étant présenté comme l'Eldorado par de nombreuses marques, la layette française semble en bonne place pour séduire les jeunes parents chinois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com