×
5 086
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
25 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Petit bateau se lancera dans la location de vêtements le 16 novembre

Publié le
25 oct. 2022

C’est dans le cadre de l’ouverture de son pop-up store parisien du 20, rue Pierre Lescot (Ier arrondissement), entièrement dédié à la seconde main, que Petit Bateau a dévoilé les contours de son nouveau service de location. Un service qui, selon Guillaume Darrousez, le président de Petit Bateau "répond à un besoin des clients mais également à une nécessité de protéger la planète".


La box nuit Petit Bateau - DR


Le 16 novembre, la marque française connue pour ses basiques enfants lancera en ligne une offre de location de vêtements destinés aux 0/2 ans, une tranche d’âge qui grandit vite, très vite. Le principe?  Petit Bateau proposera quatre box déjà composées sur le thème de la naissance, du jour, de la nuit et de pièces plus lourdes (à partir de 52 euros par mois) ou de box à composer soi-même parmi 600 références produits.

"On ne s’en rend pas forcément compte mais la mise en place de la location impacte toute l’organisation de l’entreprise, de la logistique à la façon de référencer les produits. Près de nos usines de Troyes, nous avons par exemple désormais un entrepôt où vont transiter tous les produits pour être lavés. Nous travaillons même par exemple avec des savonniers pour trouver la meilleure façon de détacher. Et pour les outils de gestion de la location, nous nous sommes alliés à Lizee (une start-up qui développe depuis 2019 une solution technologique pour que les marques proposent des articles à louer, ndlr)", détaille Delphine Lebas, directrice RSE de Petit Bateau.


Le pop-up parisien Petit Bateau dédié à la seconde main - DR


Développer la seconde main à l’international



La location s’inscrit dans une volonté que cultive Petit Bateau de faire place à plus de circularité. Après avoir lancé en 2017 une application intégrant la vente de vêtements d’occasion, initié en 2021 la collecte de vêtements de seconde main dans ses boutiques, Petit Bateau propose désormais la revente dans douze de ses boutiques en France.

"Nous sommes toujours dans une démarche d’apprentissage et de test. En décembre, nous allons donc tester la location au Japon, notre deuxième marché, où la vente d’occasion est encore assez faible, puis nous le ferons ensuite en Italie. Et en 2023, nous lancerons notre propre site de seconde main C2C avec une gestion en direct", indique Guillaume Darrousez.

Petit Bateau, qui compte 400 boutiques dont 177 en France et a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 276 millions d’euros, se teste également à la circularité en boucle fermée en récupérant certains de ses vêtements usés pour réutiliser le fil et créer de nouvelles bobines. Autre piste: la remise en état de vêtements usés, et sur ce sujet Petit Bateau travaille notamment aux côtés de Refashion.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com