×
Publicités
Publié le
26 août 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Phildar, en redressement judiciaire, suscite l'intérêt de quatre repreneurs

Publié le
26 août 2020

Quel nouveau propriétaire pour ne pas perdre le fil ? En difficulté, Phildar devrait connaître un changement de main historique dans les semaines à venir. L'enseigne spécialiste de la maille a vu sa procédure de sauvegarde convertie en redressement judiciaire le 21 juillet dernier. Et dans ce cadre, quatre offres globales de rachat ont été portées à la connaissance de l'administrateur judiciaire Ajilink, en charge du dossier.


Phildar vend des pelotes mais aussi du prêt-à-porter. - Facebook/Phildar


Les candidats en lice sont la chaîne textile Mondial Tissus (qui distribue déjà des pelotes Phildar), la marque française de chaussettes Kindy, le fonds Arum Industries et la société PP Yarns & Co. Cette dernière est une entreprise nouvellement créée par Eric Vandendriessche, actuel directeur général de Phildar, afin de reprendre l'enseigne. Le dirigeant avait été nommé à ce poste en décembre dernier, après avoir notamment été le directeur général du groupe ÏDKids de 2011 à 2018, et auparavant de Pimkie entre 2005 et 2011.

L'administrateur judiciaire ne donne pas encore de détails sur le périmètre de reprise des offres déposées, qui peuvent d'ailleurs encore être améliorées par leurs instigateurs d'ici quelques jours. L'audience de présentation des dossiers au tribunal de commerce de Lille aura lieu le 8 septembre prochain. Il faut également noter que deux offres partielles ont aussi été soumises (par les enseignes Rouge Gorge et Grain de Malice) et ne concernent qu'un seul point de vente chacune.

A la fois vendeur de fil à tricoter (deux tiers de son activité) et distributeur de prêt-à-porter féminin, Phildar s'appuie à ce jour sur 115 magasins (61 affiliés, 44 succursales et 10 franchisés), et emploie 223 salariés. L'enseigne a progressivement piqué du nez cette dernière décennie, ne parvenant pas à rajeunir suffisamment sa clientèle : elle a réalisé 35 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019, contre 50,6 millions générés en 2014.


Le réseau Phildar va se démultiplier entre les années 50 et 70. - Phildar


Acteur historique de l'industrie nordiste, Phildar n'est autre que la toute première activité industrielle et commerciale initiée par la famille Mulliez : tout a commencé avec une filature ouverte à Roubaix en 1903, qui donnera naissance à la marque Phildar en 1946. Elle devient vite leader du fil à tricoter en Europe, et a compté jusqu'à 2.000 franchisés dans l'Hexagone dans les années 70.

Au fil des décennies suivantes, les membres de cette famille lanceront comme on le sait les enseignes à succès Auchan, Decathlon, Kiabi, Cultura, Saint-Maclou ou encore Boulanger. Mais il semble aujourd'hui que l'AFM (Association familiale Mulliez) ne souhaite plus soutenir financièrement leur premier né, après l'avoir renfloué plusieurs années durant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com