×
5 864
Fashion Jobs
GROUPE BEAUMANOIR
Responsable Regional (H/F)
CDI · METZ
PETIT BATEAU
CDI - Responsable Ressources Humaines Industrie H/F - Petit Bateau
CDI · TROYES
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Paris / Idf
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet E-Commerce
CDI · SIGNES
MAISON KITSUNÉ
Juriste Droit Commerce International (pi, Contrats, Distribution) H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Trésorier Groupe H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de CRM H/F
CDI · PARIS
LAGARDÈRE TRAVEL RETAIL DUTY FREE GLOBAL BOUTIQUES
Chargé de Digitalisation Retail H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
FORD MODEL MANAGEMENT
Art Department
CDI · PARIS
LE PETIT SOUK
Chef de Produit Senior (H/F)
CDI · LILLE
SPARTOO.COM
Responsable Communication - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Pharmaciens H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Marketing Commercial et Services Réseau H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Commercial France jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Industrialisation et Qualité Façon H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Des Marques jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique (H/F)
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Lyon (69) H/F
CDI · LYON
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Directeur(Trice) Regional(e) (H/F)
CDI · ANGERS
Publicités
Publié le
30 mai 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Philippe Ginestet en passe d'ajouter Besson à son portefeuille

Publié le
30 mai 2018

C’est une étape importante dans la restructuration de Vivarte, éprouvé par les dettes. Le groupe français s'apprête à céder Besson. A l’inverse, de l'autre côté de la table des négociations, il s'agit d'une nouvelle opération de croissance externe pour le groupe Philippe Ginestet (ex-groupe Gifi). Mise en vente en janvier dernier, l’enseigne profitable Besson Chaussures va prochainement être vendue au groupe issu de l'univers de la maison, qui a noué un partenariat avec le fonds Weinberg Capital Partners. Ces trois acteurs annoncent ainsi entrer en négociations exclusives. Si celles-ci aboutissent, le groupe Philippe Ginestet s'affirmerait un peu plus comme un maillon fort de la distribution française, lui qui pèse à l'heure actuelle 1,3 milliard d'euros de ventes annuelles.


Collection printemps-été 2018 - Besson Chaussures


Né de l’univers des articles de bazar, le groupe annonce qu’à l’issue du processus de vente, il détiendra 49 % du capital de la chaîne de périphérie. Philippe Ginestet ajoutera 133 magasins à son escarcelle, lui qui pilote un parc de 727 points de vente (Gifi, Trafic et Tati). L’objectif affiché ? Franchir le cap des 1 000 magasins et des 10 000 salariés d’ici quelques années, et renforcer son propos mode, après avoir fait une première incursion dans le prêt-à-porter l’été dernier en reprenant Tati au groupe Eram. Depuis cette acquisition, 21 ouvertures sont intervenues pour la chaîne au vichy rose.

Pour conclure ce deal, le groupe Philippe Ginestet a monté une société avec Weinberg Capital Partners, un véhicule d’investissement né en 2005 sous l’impulsion d’anciens dirigeants du groupe PPR, Serge Weinberg et Philippe Klocanas. Une société qui gère 900 millions d’euros d’actifs, notamment en immobilier.


L'enseigne dispose de magasins de grande surface, autour de 1 000 mètres carrés. - Besson Chaussures

 
Besson est décrite par le groupe Philippe Ginestet comme « une entreprise offrant une forte rentabilité, dotée d’un management de grande qualité, qui a su résister à la crise des dernières années ». De fait, elle a généré un chiffre d’affaires de 265 millions d’euros en 2016/17, et affiche une croissance de 8 % selon son PDG François Gireau, qui s’était confié à FashionNetwork en mars dernier sur sa présence nouvelle au salon Franchise Expo.
 
Philippe Ginestet annonce d’ores et déjà un potentiel d’ouvertures de boutiques important, et se félicite de pouvoir se « renforcer en périphérie des villes ». Précisément, le groupe s’adjuge là un modèle économique singulier et rentable, puisque le réseau Besson a été construit sous le principe de la gérance-mandat.

L’enseigne, née dans les années 80 sous l’impulsion des frères Besson, entrée dans le giron du groupe Vivarte en 1998, est propriétaire des fonds de commerce, mais chaque directeur du magasin crée et pilote lui-même une entreprise pour recruter sa propre équipe de vente. La masse salariale de Besson est donc minime.

Pour Vivarte, il s’agit du dernier actif important à céder, même s’il reste également la vente de Chevignon à manoeuvrer. « Désormais recentré autour de cinq enseignes, le groupe possèderait le bon périmètre pour permettre à chacune de ses marques de bénéficier des investissements nécessaires à leur croissance », atteste Vivarte dans un communiqué. La transaction doit être finalisée durant l’été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com