×
Publicités
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
4 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Philippe Model étoffe sa gamme et prévoit des chiffres au-delà du niveau pré-covid pour 2022

Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
4 oct. 2021

Le spécialiste franco-italien de la sneakers a profité de l'arrêt prolongé causé par la pandémie pour renforcer ses collections vers le lifestyle et prévoit de dépasser les 36 millions de chiffre d'affaires dès l'an prochain, soit le niveau de chiffre pré-pandémique.


Philippe Model Paris


La marque, née du créateur parisien homonyme, mais dont les produits sont fabriqués en Italie dans la région de Brenta, est depuis 2016 sous l'égide du groupe 21 Invest, dirigé par Alessandro Benetton. "Il a travaillé beaucoup sur le produit ces 18 derniers mois", raconte à l'occasion de la Fashion Week de Milan le directeur monde de la marque, Robert Kimberger à FashionNetwork.com

"Nous avons investi en qualité, en confort et en style et développé des chaussures green avec la B-Corp Acbc, avec l'objectif de raconter le lifestyle de Phillipe Model pour donner aux clients une vision à 360° de la marque". Le projet, parti d'Italie, avec des drops dans une sélection de multimarques comme Gente à Rome, est destiné à s'étendre aussi à l'étranger. France et Allemagne en tête, jusqu'à toucher l'Asie et les Etats-Unis.

Avec la collection automne-hiver 2021/22 naissent ainsi des bottes pour homme et femme signées Philippe Model, qui marquent une première incursion de la marque en dehors du domaine des sneakers. Avec un lancement prévu pour le printemps-été 2022, le nouveau modèle "La Grande", une chaussure sportive inspirée du monde du basket et de la culture de rue des années 90, se déclinera en trois couleurs ou avec des détails color block combinés.

Philippe Model a clos 2019 à quelque 36 millions d'euros de chiffre d'affaires et est en train de récupérer du terrain grâce à "la forte croissance du e-commerce et aux trois boutiques monomarque qui redémarrent très bien, ajoute le dirigeant, nous sommes satisfaits de la tournure du business et nous prévoyons de dépasser les niveaux pré-Covid déjà l'année prochaine".
 
La marque vend principalement en Italie, qui génère 40% de son chiffre d'affaires. Le reste est réalisé respectivement sur la France, le Benelux, l'Allemagne, L'Autriche et la Suisse, "d'où sont en train d'arriver des signaux positifs", explique Robert Kimberger.

Les États-Unis également fonctionnent très bien, et sont proches d'un doublement de croissance à +85% "après le lancement d'un plan de développement pour augmenter la présence de la marque outre-Atlantique. Des signaux positifs proviennent également de la Chine, grâce à une distribution multimarque ciblée et en Australie, alors que le Japon reste arrêté, fortement impacté par le Covid", conclut Robert Kimberger.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com