×
Publié le
15 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pier Augé redéploie sa cosmétique sous le giron de ses nouveaux propriétaires

Publié le
15 juin 2021

A presque 60 ans, la marque de cosmétiques française Pier Augé a entamé une nouvelle vie sous l’impulsion de ses nouveaux propriétaires. En juillet 2020, Diane de Comte et Charles Dupont, un couple dans la vie, ont repris les actifs de la marque de Châteauroux, alors placée en redressement judiciaire. 


Charles Dupont et Diane de Comte, les nouveaux propriétaires de la marque de cosmétique Pier Augé


"Le plan de cession comprenait le site de production de Châteauroux, les stocks, les machines, les formules, et les quatorze salariés", précises Charles Dupont, ex-JP Morgan. "Initialement nous cherchions à reprendre un site de production de cosmétique pas une marque, mais finalement ça a été un bien meilleur choix", précise Diane de Comte. A noter que les passifs de l'entreprise, à savoir ses dettes, ont été effacés lors de la liquidation de l'autre partie de la société. 

Un an après sa reprise, et en dépit d’une crise sanitaire d’ampleur mondiale, Pier Augé affiche un chiffre d’affaires d’environ 2 millions d’euros, contre 1,3 million précédemment. Une performance portée notamment par le développement en Chine, qui selon les dirigeants souligne le potentiel de Pier Augé.

En France, où elle réalise 50% de son chiffre d’affaires, la marque est implantée en instituts de beauté, en pharmacies et parapharmacies. A l’export avant sa reprise Pier Augé était principalement présente en Europe, mais Diane de Comte et Charles Dupont ont initié un développement porteur en Asie. Les dirigeants qui dans le futur souhaitent opérer en direct sur les marchés internationaux ont également ouvert une filiale au Pays-Bas en janvier dernier.

Du côté de l’offre, la proposition commerciale se concentre désormais sur le soin visage, exit donc les produits corps (à l’exception d’un), et le maquillage.

"Dans les années 90 et 2000 la marque a rencontré beaucoup de succès, mais comme de nombreuses marques de cosmétique elle s’est appuyée trop longtemps sur son socle de réussite, expliquent Diane de Comte et Charles Dupont avant de poursuivre: "Notre force est la fidélité de nos clients. Quand un client est converti on le garde mais pour l’instant nous avons encore du mal à recruter des nouveaux clients car la marque fonctionnait sans aucun budget de communication."

Pier Augé va ainsi redevenir visible dans les médias via une campagne d’affichage et même de télévision à la fin du mois de novembre. Un moment qui coïncide avec les fêtes de Noël mais également avec le lancement de la nouvelle plateforme de marque de Pier Augé et de sa nouvelle identité visuelle. "Nous n'avons pas vocation à devenir une marque bio ou green, mais à dédramatiser la biochimie et à rappeler son efficacité", indique Diane Dupont. 

Par ailleurs, Diane de Comte et Charles Dupont ont lancé un projet de modernisation de l’outil industriel de la marque. En effet, lauréat du Fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires, Pier Augé a bénéficié d’une enveloppe de 300.000 euros: un dispositif qui s’intègre dans le plan France relance.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com