×
Publicités

Pierre Denis quitte Jimmy Choo pour prendre la direction de Coty

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
28 févr. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pierre Denis, le cadre qui a supervisé l'introduction en bourse de Jimmy Choo et sa vente à Michael Kors, quittera la marque de chaussures et d'accessoires de luxe à la fin du mois de mai, après huit ans à la tête de l'entreprise. Nommé à la direction du groupe Coty, Pierre Denis deviendra le quatrième PDG du géant de la beauté en seulement cinq ans.


Jimmy Choo


Pierre Denis a fait entrer Jimmy Choo en bourse en 2014, ce qui n'avait alors pas empêché l'actuel actionnaire majoritaire de Coty, JAB Holdings, de conserver le contrôle de l'entreprise. Au cours des années suivantes, ses efforts pour stimuler la croissance de la marque de chaussures ont fait de l'entreprise une cible convoitée par les candidats au rachat. Lorsque JAB a abandonné ses activités dans la mode pour se concentrer sur d'autres secteurs, comme la beauté, Michael Kors Holdings (aujourd'hui connue sous le nom de Capri Holdings) l'a rachetée pour environ 1,2 milliard de dollars en 2017, soit près de 1,16 milliard d'euros au taux de change de l'époque.

"Pierre a été un dirigeant exceptionnel pour Jimmy Choo. Il a permis à la marque de réaliser des performances solides et constantes, tout en stimulant sa croissance", estime John Idol, PDG de Capri Holdings. Ce dernier est actuellement à la recherche d'un nouveau dirigeant pour remplacer Pierre Denis à la tête de Jimmy Choo.

Outre son impressionnante carrière dans la mode, qui l'a amené à piloter John Galliano et Christian Dior Couture (dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique) au sein du groupe LVMH, Pierre Denis dispose également d'une solide expérience dans le secteur de la beauté. Sous sa direction, Jimmy Choo a développé ses activités dans le secteur des parfums et, pendant son passage chez LVMH, il a piloté pendant trois ans les Parfums Christian Dior dans la région Asie-Pacifique.

JAB Holdings confirme ce vendredi que Pierre Denis va remplacer Pierre Laubies chez Coty, et que les deux cadres collaboreront pendant la période de passation. Pierre Laubies avait pris ses fonctions en novembre 2018 ; il ne les abandonnera qu'à l'été prochain.


Coty a racheté la ligne de cosmétiques de Kylie Jenner l'année dernière


JAB a publié vendredi un communiqué enthousiaste sur cette nomination : "sur la base des solides fondations de l'entreprise, la vaste expérience de Pierre Denis sera précieuse pour accélérer la croissance du chiffre d'affaires à travers les principales catégories de Coty : Parfums, Cosmétiques et Soins de la peau. Il sera responsable du marketing, des ventes, des ressources humaines, de la recherche et développement et des services juridiques".

Pour soutenir le programme de croissance du nouveau PDG, le directeur financier Pierre-André Térisse a été promu au poste créé pour lui de directeur de l'exploitation, dont la mission est de "garantir un alignement et une intégration efficaces de toutes les fonctions de soutien. Il conservera son rôle et ses responsabilités de directeur financier". 

Il y aura du pain sur la planche : la société américaine rencontre des difficultés depuis qu'elle a racheté les marques de beauté du groupe Procter & Gamble en 2015, pour 12 milliards de dollars (environ 10,9 milliards d'euros). La société a racheté ces marques à une époque où le maquillage de grande consommation était sur le point d'entrer dans une phase de déclin, les nouvelles marques lancées par des influenceurs ayant rongé ses ventes. Les difficultés à intégrer les nouvelles filiales dans le groupe ont jusqu'à présent coûté leur place à plusieurs PDG de Coty.

En 2019, Pierre Laubies a lancé un plan de redressement sur quatre ans qui a permis de réduire les frais, et qui devrait notamment passer par la vente de ses activités de soins professionnels des cheveux et des ongles (Wella, O.P.I, etc). Sous sa direction, la société a également pris le contrôle de la ligne de beauté de Kylie Jenner pour 600 millions de dollars — dans une volonté de reprendre la main sur ce type d'entreprises indépendantes, qui ont affaibli ses marques de maquillage de grande consommation, plus traditionnelles.

Selon Peter Harf, qui préside à la fois JAB et Coty, "en moins de 18 mois, Pierre Laubies et son équipe ont mis en œuvre un certain nombre d'initiatives stratégiques pour positionner l'entreprise sur la voie d'une croissance durable et du succès à long terme". À son avis, Pierre Denis possède "une vaste expérience dans les domaines des cosmétiques et du luxe, à la fois sur les marchés développés et en développement, y compris en Asie".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com