×
Publicités
Publié le
2 oct. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pimkie va céder 22 magasins et son siège à une foncière de la famille Mulliez

Publié le
2 oct. 2018

Pimkie doit revoir son modèle pour tenter de se maintenir sur le marché mouvant de l’habillement. Après l’annonce d’un plan de départs volontaires incluant la suppression de 208 postes et de 37 magasins, la chaîne du pôle Fashion3 (regroupant les enseignes mode de la famille Mulliez) va se délester d’actifs immobiliers. Elle est en passe de vendre son siège international et 22 de ses boutiques, dont elle est propriétaire des murs, à la foncière immobilière Nodi. Celle-ci n’est autre qu’une société appartenant également à la famille Mulliez, actrice tentaculaire de la distribution française.


Le siège de Pimkie à Villeneuve d'Asq - DR


Selon nos informations, la promesse de vente concernant ces biens a été signée en septembre 2018, et le montant de la transaction atteint 46,4 millions d’euros. Pimkie restera présente dans ce siège, nommé Fashion Factory et situé à Villeneuve d’Asq (1 rue John Hadley) ainsi que dans les 22 points de vente visés par cette opération. Moyennant donc un loyer,= qui pourrait s’élever à 2,8 millions d’euros au global, correspondant à des baux courant sur dix ans. Le basculement serait effectif au 1er janvier 2019. L’autre site de Pimkie à Neuville-en-Ferrain, abritant notamment la logistique, n’est pour l’instant pas concerné.

Créée en 2016, Nodi est une société basée à Villeneuve-d’Asq qui a généré en 2017 un chiffre d’affaires de 775 millions d’euros. Elle est présidée par Hervé Croq, ancien directeur développement et immobilier de Decathlon, enseigne de la galaxie Mulliez. Le projet phare de la foncière consiste actuellement en la transformation d’un ancien pôle industriel en quartier d’habitation, de bureaux et de commerces : il s’agit de "La Maillerie" qui prendra place sur la friche des 3 Suisses, située entre Villeneuve-d’Asq et Croix. Un site de onze hectares acquis par l’AFM (Association familiale Mulliez) en 2016.


L'une des vues du projet de La Maillerie, qui prend place sur la friche des 3 Suisses.


Chez Pimkie, on cherche encore la formule qui permettra à la chaîne de redresser ses ventes. Depuis le début de l’année, son chiffre d’affaires aurait reculé de 5,2 %, et même de 13 % au mois d’août. La direction de Fashion3 vient d’ailleurs de changer le leadership de Pimkie, en nommant à la direction générale l’ex-dirigeante de Claire’s, Beatrice Lafon, à la place de Christine Jutard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com