Pitti Uomo 86 : un rendez-vous d'exception

“Le prochain Pitti Uomo s’annonce comme une très bonne édition, riche et intense”, résume Raffaello Napoleone, le patron du salon de référence pour l’habillement masculin, en présentant le programme de la session estivale de juin lors d’une conférence de presse, qui s’est tenue ce mercredi à Milan.

La 86ème édition du Pitti Uomo, qui se tiendra du 17 au 20 juin 2014 à Florence, annonce, en effet, un programme riche en nouveautés et événements spéciaux, tout en mettant l’accent sur la recherche et sur un important travail de défrichage. Le salon sera accompagné par ailleurs par l’important projet parallèle de “Florence Hometown of Fashion” avec de nombreuses initiatives disséminées dans toute la ville pour célébrer les 60 ans de la mode italienne.

Pitti Uomo 86 espère 30.000 visiteurs comme en juin 2013

Au total, plus de 1 030 entreprises présenteront leurs collections homme pour le printemps/été 2015. Parmi elles, 377, soit 36,6 %, proviennent de 30 pays étrangers. A cela s’ajoutent les quelques 70 collections femme du Pitti W, le salon dédié aux pré-collections féminines. A signaler notamment le retour à Pitti Uomo de marques telles Borsalino, Brooksfield, Custo, ElevenParis, Massimo Alba, Woolrich Woolen Mills et Italia Independent.

Parmi les nouveaux projets à suivre de près, celui de G-Star Raw avec Pharrell Williams, la collection capsule de Lardini réalisée par le célèbre directeur créatif américain Nick Wooster, ou encore le lancement en avant-première de Tiger Jay X North Sails Collection.

Pitti Uomo soigne particulièrement son image en se transformant toujours plus en un espace agréable, voire ludique, loin des ambiances tristounettes typiques des salons. Pour cette session estivale, les organisateurs annoncent à ce titre un changement important avec le réaménagement du "Piano Attico", étage se trouvant dans le Pavillon central, qui héberge depuis près de 30 ans les grandes marques du menswear Made in Italy réunies au sein du consortium "Classico Italia".


Le projet, baptisé “Just like a man”, vise à "exalter l’âme classique de l’homme". L’espace, qui ne sera plus focalisé uniquement sur le Made in Italy mais ouvert à d’autres pays, a été totalement repensé, en effet, "pour accueillir le meilleur des accessoires et de la production du menswear", précisent les organisateurs du salon.

“Tout l’étage sera impliqué avec une sélection de nouvelles entreprises qui iront s’intégrer avec l’univers de ‘Classico Italia', depuis toujours la référence du Piano Attico. L’espace sera redessiné par la designer Patricia Urquiola et conçu comme un club pour gentlemen, une sorte de cercle pour hommes avec barbier, cireur de chaussures et fumoir”, explique Agostino Poletto, vice-directeur général du Pitti Immagine, la société qui gère le salon.

La présence d’accessoires pour homme et d’objets insolites sera renforcée en ce lieu par des pop up stores dédiés. Enfin, l’espace sera dynamisé par les “Alternative set”, les événements créatifs temporaires dédiés à certaines marques.

Stefano Ricci à Pitti Uomo 85

La recherche constitue l’autre point de force du Pitti Uomo. Pour la première fois, le salon florentin va s’allier en juin au Mido, le salon milanais de la lunetterie, pour créer “Pop-Eye”, un espace dédié à une sélection de marques de lunettes innovantes et de qualité. “L’idée est de répondre aux attentes des acheteurs toujours plus sophistiqués, qui souhaitent compléter leur offre avec des accessoires. Nous souhaitons également créer des contacts et des opportunités entre ces marques de lunettes et les entreprises de mode présentes sur le salon”, souligne Agostino Poletto.

Toujours dans ce contexte de recherche, Pitti Uomo annonce, comme pays invité d’honneur en juin, la Corée du Sud, en collaboration avec l’agence Kocca (Korea Creative Content Agency). Ce sera l’occasion aussi de célébrer les 130 ans de relations commerciales entre ce pays et l’Italie.

De même va être reconduit le projet “The latest Fashion Buzz”, lancé en janvier dernier en collaboration avec L’Uomo Vogue et GQ Italia, qui sélectionne une poignée de jeunes designers internationaux prometteurs et intéressants de la mode masculine. A signaler aussi la participation d’un groupe de marques japonaises, qui "font de la recherche dans le classique contemporain" réunies sous l’égide de Men’s Fashion Unity.

Ping Pitti Pong, le nouveau thème des salons de juin de Pitti Immagine

Comme à chaque édition du salon florentin ne manqueront pas, enfin, les événements spéciaux consacrés aux designers et aux grandes marques avec notamment le retour de Zegna au Pitti Uomo, qui fera défiler le 19 juin à la Stazione Leopolda la nouvelle collection de Z Zegna, dessinée par une pépinière de créateurs chapeautés par Murray Scallon et Paul Surridge.

Le même soir, l’homme La Perla effectuera sa grande relance avec le défilé à la Dogana de sa toute nouvelle collection dessinée par Emiliano Rinaldi. Les stylistes émergents ne seront pas en reste avec deux événements insérés dans le cadre de Pitti Italics, le programme à travers lequel la Fondation du salon, Pitti Discovery, promeut et soutient les jeunes talents ainsi que les marques les plus intéressantes: Le jeune styliste d’origine argentine Marcelo Burton présentera sa collection masculine “County of Milan” avec une performance de sport extrême au Parterre de Piazza della Libertà, tandis que le duo Mirko Fontana et Diego Marquez de la marque "au jour le jour", fera défiler pour la première fois sa ligne "garçon", à la Dogana.

Pitti Uomo 86 se profile d’ores et déjà comme un rendez-vous d’exception, où l’élément festif sera également présent. "Ping Pitti Pong” est en effet le thème sportivo-ludique adopté par le salon florentin pour son édition de juin. Et les organisateurs de promettre “de nombreuses tables de ping-pong pour jouer et de passionnants tournois”!

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER