Pitti Uomo 94 promet une édition pyrotechnique

« Le Pitti Uomo 94 sera une fête pour les yeux. Une fête visuelle et virtuelle qui stimulera de nouveaux horizons de notre perception avec un bombardement d’effets optiques rendant la manifestation joyeuse et hypnotique », prévient Agostino Poletto, le directeur général de Pitti Immagine, se référant au thème de cette saison mis en scène par le lifestyler Sergio Colantuono : P.O.P. Pitti Optical Power, jouant sur les jeux d’optique. Mais au-delà de ce clin d’œil, le salon masculin, qui débute à Florence ce mardi 12 juin, s'y déroulant jusqu’au vendredi 15, annonce un programme particulièrement riche.

P.O.P. Pitti Optical Power, tel est le thème du salon cette saison - Pitti Immagine
 
Cette session, dédiée aux collections pour le printemps-été 2019, va réunir un total de 1 240 marques contre 1 220 l’été dernier. Parmi elles, 561 proviennent de l’étranger (45,2 % du total) et près de 250 font leur début au Pitti Uomo. « Cela correspond à un renouvellement de l’offre de l’ordre de 15 à 18 %. Nous avons eu comme à chaque fois une grande demande de participation et une forte présence internationale », indique l’administrateur délégué, Raffaello Napoleone.
 
Le patron du Pitti Uomo attend près de 30 000 visiteurs, dont 19 400 acheteurs parmi lesquels 8 400 arrivant de l’étranger. « Nous bénéficions cette année encore du soutien financier du gouvernement, ce qui nous permet d’inviter entre 100 et 120 nouveaux acheteurs par saison, soit 240 par an », poursuit-il, se réjouissant de la très belle affiche proposée en cette 94ème édition avec, à la clé, de nouveaux aménagements et espaces, renouvelant l’habituel parcours du salon.
 
Le premier jour sera consacré à plusieurs événements spéciaux avec, notamment, la présentation d'une sélection consacrée, avec des espaces dédiés au sein du salon dans la Fortezza da Basso, à la jeune créativité de la Géorgie et à la mode scandinave avec 15 marques choisies par le salon danois Revolver.

Mardi, Herno, la marque italienne spécialisée dans les pièces à manches, fêtera ses 70 ans avec « Library », une installation spéciale à la Stazione Leopolda, « où sera exposée une série d’objets qui ont marqué notre histoire, mais aussi celle de la confection italienne », anticipe Claudio Marenzi, qui dirige avec son frère l’entreprise familiale. De son côté, le tisseur Reda dévoilera sa nouvelle membrane totalement biodégradable Reda Active Lifeproof. Sans oublier les 50 ans du spécialiste du mariage et des habits de cérémonie Carlo Pignatelli.
 
Le directeur créatif de Roberto Cavalli, Paul Surridge, sera la véritable star du salon - Roberto Cavalli

« C’est un calendrier très dense, peut-être même un peu trop, avec une série de nombreux événements », résume le directeur de la communication, Lapo Cianchi. Pour cette session estivale, les organisateurs florentins ont mis la barre très haut, en effet, avec une kyrielle de stars à l’affiche.
 
A commencer par Roberto Cavalli, invité spécial de cette 94ème édition, qui revient défiler dans sa ville d’origine, le soir du mercredi 13 juin, pour y dévoiler son nouveau projet de menswear signé Paul Surridge. Le show se tiendra dans un monastère du XIVème siècle, la chartreuse de Florence, qui se dresse sur le mont Acuto, au sud de la ville. Le même jour aura mis en avant un autre invité spécial : le designer japonais Fumito Ganryu qui, après 13 ans chez Comme des Garçons, lance sa propre marque indépendante avec son premier show en Europe, dans la galerie d’Art Frittelli Arte Contemporanea.
 
Cette deuxième journée accueillera également le défilé de Birkenstock et celui du maroquinier de luxe d’origine allemande MCM, la présentation-installation de Federcio Curradi dans un palais florentin, ainsi que les festivités pour le 40ème anniversaire de Lardini, le groupe italien spécialisé dans l’habillement masculin haut de gamme.
 
En point d’orgue, la performance du chorégraphe anglais Wayne McGregor pour présenter la première collection masculine signée par Christophe Copin pour Cos. La marque de fast fashion du groupe H&M participe pour la toute première fois au Pitti Uomo. Ce dense mercredi se terminera enfin en musique avec la soirée Moncler, qui lancera son projet « 7 Moncler Fragment Hiroshi Fujiwara ».
 
Pendant quatre jours, Florence va vibrer au rythme du Pitti Uomo avec de nombreux événements organisés aussi en ville - Pitti Immagine

Le jeudi 14 juin, c’est la star montante de Londres, Craig Green, qui sera sous les projecteurs avec un show dans le somptueux parc florentin Giardino di Boboli. Son show sera précédé par celui de Bed j.w. FORD, à la Stazione Leopolda. C’est la première fois que le designer japonais Shinpei Yamagishi défile avec son label masculin en dehors de son pays.
 
Ne manqueront pas, par ailleurs, tout au long de la manifestation, lancements et nouveaux projets, tels que la ligne de beachwear d’Ermengelido Zegna, la nouvelle ligne Ice Play d’Iceberg, la collection dessinée par Damir Doma pour Rossignol ou de celle de Nick Wooster pour Paul & Shark, le projet running de Philippe Model Paris ou encore la nouvelle marque Sease, créée par Franco et Giacomo Loro Piana, héritiers de la célèbre famille de tisseurs italiens. Passionnés de voile, ils se sont inspirés, pour leur label masculin, de l’univers de la mer et de la montagne, conjuguant élégance et performance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER