×
5 484
Fashion Jobs
Publié le
14 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pitti Uomo: Roy Roger’s fête en grand ses 70 ans

Publié le
14 juin 2022

Les célébrations pour les 70 ans de Roy Roger’s ont clôturé en beauté la première journée du Pitti Uomo avec, au menu, un dîner et une fête dans le magnifique salon des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio, à Florence. L’occasion pour dévoiler le film réalisé par le célèbre photographe Bruce Weber. La marque florentine de denim entièrement fabriquée en Italie ne pouvait choisir un meilleur cadre pour fêter sa longue histoire.


La campagne anniversaire pour la marque de denim - Roy Roger's

 
C’est d’ailleurs toujours au sein du salon florentin, qui a décerné la veille à Roy Roger’s son prix Pitti Uomo Immagine pour cette édition, que la marque a présenté en janvier sa collection anniversaire. L’idée était de revisiter une trentaine de pièces icônes de la maison piochées dans les archives depuis les années 1950, et de les faire arriver ces jours-ci sur le marché, en concomitance avec les festivités pour ses 70 ans.
 
L’histoire de Roy Roger’s remonte à l’après-guerre, lorsque Francesco Bacci rentre de New York avec des mètres de toile bleue achetée chez le principal producteur de denim de l’époque, Cone Mills. En découvrant les vertus et la résistance de ce tissu, il créé en 1952 avec sa femme Giuliana sa propre marque, lui donnant le nom d’un tailleur californien, Roy Roger’s.

Le succès ne tarde pas et dans les années 1970, l’entreprise familiale Manifatture 7 Bell, détentrice de Roy Roger’s et du label Amish Supplies racheté en 2020, qui est encore située aux portes de Florence, à Campi Bisenzio, fabrique jusqu’à 25.000 pièces par jour. C’est aujourd’hui la troisième génération, qui est aux commandes avec le petit-fils Guido Biondi, directeur créatif, et son frère Niccolò, directeur général, tandis que leur mère -la fille des fondateurs-, Patrizia Biondi, assume la fonction de présidente.
 
Au fil des décennies, la marque est parvenue à consolider son positionnement made in Italy, dans un segment moyen haut de gamme, et à élargir son offre vers un total look, le denim ne représentant plus que 50% de ses ventes, suivi par les pièces en maille.
 

Roy Roger's repropose son tout premier modèle de 1952 - DR


Surtout, Roy Rogers a renforcé sa visibilité en faisant appel à des grands noms de la photo et grâce aussi à des collaborations avec, entre autres, Aspesi, Vilebrequin, Sebago, tout en multipliant sa présence sur les réseaux sociaux.
 
Depuis une dizaine d’années, le label a tenté une percée à l’étranger, mais son premier débouché est encore largement constitué par son marché domestique, L’Italie représentant 90% de ses ventes. Depuis 2014, il peut compter sur son e-commerce, en forte croissance, qui a quadruplé ses ventes depuis 2018.

Roy Roger’s est aussi distribuée à travers quatre boutiques en propre (Florence, Forte dei Marmi, Bologne et Padoue) et quelque 900 revendeurs multimarques. Pour 2022, le chiffre d’affaires est attendu autour de 25 millions d’euros, contre 20,5 millions en 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com