Playtime Paris enregistre à nouveau un repli de sa fréquentation sur son édition de l'été 2019

Du 29 juin au 1er juillet derniers se tenait l'édition estivale de Playtime Paris, le salon dédié à l'univers de l'enfant. Tout comme la précédente cession d'été en 2018, l'événement établi au Parc floral a vu sa fréquentation reculer de 6 %. Cette saison, le salon a recensé 5 116 visiteurs, contre 5 479 l'année dernière. D'après les organisateurs, cette baisse de fréquentation pourrait être due aux fortes chaleurs estivales, à l'influence du mouvement des gilets jaunes, et à l'impact du numérique dans le processus d'achat B2B.


L'espace d'exposition du dernier salon Playtime - © Playtime

Cette année, l'organisation avait décidé de limiter sa sélection à 500 marques, contre 538 lors de la précédente édition estivale. Un parti pris de la part des organisateurs qui indiquaient déjà l'année dernière que l'objectif n'était pas de grossir davantage. Cette réduction souhaitée des effectifs devait permettre d'améliorer la visibilité des marques et d'éviter la dilution des relations commerciales.

Malgré ces résultats quelque peu en berne, cette nouvelle édition d'été peut cependant s'appuyer sur deux phénomènes positifs. Playtime est parvenu à fidéliser 61 % de ses acheteurs qui reviennent au salon d'une édition sur l'autre malgré une « période de profond questionnement pour tous les professionnels du secteur », explique Sébastien de Hutten, directeur de Playtime. Le salon peut aussi se targuer d'attirer les visiteurs asiatiques. Pour la première fois depuis sa création, le Japon et la Corée du Sud passent devant les États-Unis en atteignant 8 % du visitorat global du salon pour l'Asie.

Les prochaines éditions du salon Playtime auront lieu à Tokyo du 31 juillet au 2 août prochain, à New York du 4 au 6 août et à Las Vegas du 12 au 14 août. A Paris, le salon reviendra pour sa cession hivernale en janvier 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER