×
Par
AFP
Publié le
15 nov. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pluie de records aux ventes de haute joaillerie de Genève

Par
AFP
Publié le
15 nov. 2012

GENEVE, 15 nov 2012 (AFP) - Les traditionnelles ventes aux enchères de haute joaillerie de novembre de Genève, organisées par les grandes maisons Christies et Sotheby's, se sont terminées mercredi soir avec une pluie de records, dépassant toutes les estimations.

David Benneth, président de Sotheby's en Suisse. Visuel Sotheby's.


"Les acheteurs ont fait monter les enchères bien souvent au-dessus des estimations", en raison de la qualité des pierres, a déclaré David Bennett, président du département Haute Joaillerie de Sotheby's.

De son côté, un expert des ventes aux enchères a relevé un regain d'intérêt des investisseurs pour la haute joaillerie, car "ils cherchent à diversifier leur portefeuille".

Mercredi soir, le clou de la vente de Sotheby's a été un très rare diamant bleu, de taille briolette, pesant plus de 10 carats, et qui a été adjugé à 10,274 millions de francs suisses (10,86 millions d'euros).

Ce prix représente selon Sotheby's un "record par carat" pour un diamant bleu, avec un prix de 1,03 million de dollars US par carat.

Le vendeur du diamant était un collectionneur privé et l'acheteur, le célèbre joaillier londonien Laurence Graff. La pierre était estimée entre 3,2 et 4,2 millions de francs suisses, et a donc été adjugée pour un prix trois fois plus élevé.

Des boucles d'oreilles en rubis estimées entre 1,4 et 2,2 millions de francs suisses et vendues par une famille aristocratique, ont été achetées par un privé asiatique pour 3,3 millions de francs suisses.

Sotheby's a aussi mise en vente un bijou historique, soit un bracelet Cartier en diamants et perles de conques, ayant appartenu à la reine Victoire Eugénie d'Espagne, grand-mère du roi Juan-Carlos. Un acheteur européen, enchérissant par téléphone, a décroché le lot pour la somme record de 3,27 millions de francs suisses, alors qu'il était estimé à 750.000 francs suisses.

Pour David Bennett, "cette vente rassemblait l'une des plus belles sélections de pierres précieuses de couleurs depuis 20 ans.

Christies, la maison concurrente de Sotheby's a pour sa part vendu un diamant historique, "l'Archiduc Joseph", pesant 76,02 carats et provenant des mines indiennes de Golconde pour 20,35 millions francs suisses (16,89 millions d'euros ou 21,47 millions de dollars US), mardi soir.

Le diamant était estimé entre 15 et 25 millions de francs suisses, et était mis en vente par le joaillier américain Alfredo Molino.

Selon Christies, il s'agit "d'un record mondial atteint lors d'une vente aux enchères pour un diamant blanc".

Le nom de l'acheteur qui a décroché le lot n'a pas été divulgué et il enchérissait par téléphone.

Dans la liste des acquéreurs des dix lots ayant atteint les enchères les plus élevées, en haute joaillerie, figurent cinq marchands d'Europe, d'Asie et d'Amérique, et des particuliers.

Des professionnels n'ont pas hésité à payer trois fois plus que l'estimation, comme ce marchand européen qui a payé 1,41 million de francs suisses pour un collier en perles naturelles et diamants, estimé à 420.000 francs suisses seulement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.