×
Par
AFP
Publié le
21 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Plus de deux millions d'euros pour un saphir du Cachemire aux enchères à Monaco

Par
AFP
Publié le
21 juil. 2021

Un saphir du Cachemire de 27 carats a été adjugé 2,1 millions d'euros lundi soir lors d'une vente aux enchères organisée à Monaco par l'Hôtel des ventes de Monte-Carlo (HVMC), a indiqué mardi une porte-parole de cette maison.


Hôtel des ventes de Monte-Carlo


Estimée entre deux et trois millions d'euros, cette pierre précieuse, montée sur une bague en platine et or jaune dans un double entourage de diamants ronds, a été mise à prix à 1,7 million d'euros lors de cette vente qui se tenait au Café de Paris.

Sept acheteurs par téléphone ont fait monter les enchères avant le coup de marteau final. L'acquéreur, de nationalité italienne, devra débourser avec les frais un total de 2,7 millions d'euros pour ce bijou qui appartenait précédemment à une famille princière européenne.

Les plus beaux spécimens de saphirs du Cachemire, très appréciés des collectionneurs, sont régulièrement vendus au-dessus du million d'euros. Au XIXe siècle, un glissement de terrain dans les montagnes de l'Himalaya avait révélé un gisement de pierres exceptionnelles, a expliqué la maison de ventes.

Aujourd'hui, la plupart des gisements de cette région sont fermés, ce qui explique la rareté et la valeur de ces pierres "d'un bleu profond et d'un éclat soyeux et velouté", a-t-elle ajouté.

En 2014, le "Blue Belle of Asia", un saphir de Ceylan de 392 carats monté sur un collier de diamants avait été adjugé pour la somme astronomique de 17,29 millions de dollars chez Christie's à Genève.

Sur les 450 lots de bijoux mis aux enchères lundi lors de cette vente, 80% ont trouvé preneur, pour un total de six millions d'euros.


Nice, 20 juil 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.