×
Publicités
Par
AFP
Publié le
22 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PME: la reprise a été "meilleure" qu'envisagé, estime Alain Griset

Par
AFP
Publié le
22 sept. 2020

Le ministre délégué aux PME Alain Griset a estimé mardi que la reprise des petites et moyennes entreprises a été «meilleure» qu'envisagé, indiquant que les défaillances ne sont «pas plus nombreuses que d'habitude».


Le ministre délégué aux PME Alain Griset à l'Assemblée nationale, le 15 septembre 2020 - AFP Archives



«La reprise a été globalement meilleure que ce que tout le monde envisageait», a indiqué Alain Griset sur Sud Radio. «On constate qu'il n'y a pas de défaillances beaucoup plus nombreuses en chiffres» que d'habitude à la même période, a-t-il affirmé.

«Tous les ans, il y a à peu près 50.000 entreprises qui ferment», selon lui. «Il y en aura au moins autant cette année. Notre objectif, c'est qu'il n'y en ait pas beaucoup plus», a-t-il affirmé.

Alors que peu de procédures ont été engagées durant le confinement et que les entreprises étaient assez protégées de la faillite par différents dispositifs comme le chômage partiel, les prêts garantis par l'Etat (PGE) ou le Fonds de solidarité pour les plus petites d'entre elles, les défaillances d'entreprises devraient augmenter de 21% en France d'ici à 2021, selon un rapport de l'assureur-crédit Coface publié début juin.

«On n'a pas en faillite un nombre plus élevé que d'habitude (...) parce qu'effectivement depuis le mois de mars (...) on a mis en place des dispositifs pour accompagner les entreprises et on continue de regarder pour les secteurs les plus en difficulté comment on peut continuer de les accompagner», a expliqué le ministre délégué.

«Mais naturellement (...) il faut être prudent parce qu'on n'est pas au bout encore», a-t-il ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.