×
3 588
Fashion Jobs
Publié le
10 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Polène mutiplie les projets

Publié le
10 mars 2021

Un écrin tout en courbes et aux mille et une nuances de beige, c’est le décor épuré du nouveau flagship de Polène situé 69 rue Richelieu, dans le IIème arrondissement parisien.  Il y a quelques mois, la griffe premium de maroquinerie française a donc délaissé son magasin du Marais, pour s’offrir un espace au sein duquel s’exprime sa singularité.


A l'intérieur de la boutique Polène, rue Richelieu à Paris - Polène


Pensée par l’architecte d’intérieur Valeriane Lazard, cette boutique de 130 mètres carrés met joliment à l’honneur les sacs, à la fois intemporels et graphiques, signés Polène, et leurs déclinaisons couleurs: cognac, terre de Sienne, nude ou encore sauge... Des pièces réalisées par des artisans d’Ubrique en Espagne, le berceau du cuir pour les maisons de luxe.

Fondée en 2016 par un trio composé d’Antoine, de Mathieu et d’Elsa Mothay, deux frères et une soeur également petits-enfants du créateur de la griffe normande de prêt-à-porter Saint James, Polène continue ainsi à se faire une place de choix dans le paysage des griffes de maroquinerie créatives. La recette de cette "Digital native vertical brands (DNVB)" vendue exclusivement via sa boutique et son e-shop: des produits de qualité à la fois audacieux et pratiques, son positionnement prix (de 95 à 420 euros), mais aussi l’internalisation de toutes les fonctions. Communication, SAV, graphisme, photographie et bien sûr design produits sont ainsi assurés en interne par les 31 collaborateurs.


La boutique Polène


Du côté des performances financières Polène, qui compte le fonds Eutopia (Merci Handy, Oh My Cream !...) à son capital, reste discrète. Ainsi, si le label ne dévoile pas son chiffre d’affaires, il indique que son modèle lui a permis de ne pas souffrir de la crise sanitaire, et cultive même d’ambitieux projets. Cette année Polène devrait ainsi ouvrir sa première boutique à New York, les États-Unis étant son second marché au coude à coude avec la France. L'ouverture d'un flagship à Tokyo pourrait intervenir dans un second temps.

La marque qui distille ses nouveautés produits avec une certaine parcimonie, avoue également plancher sur une extension de son offre, en ligne de mire: les souliers et les bijoux.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com