×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
26 août 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Porté par son canal e-commerce, Urban Outfitters annonce des bénéfices au deuxième trimestre

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
26 août 2020

Urban Outfitters, Inc. (URBN) a annoncé un bénéfice "surprise" de 34,4 millions de dollars (29,11 millions d'euros) au deuxième trimestre : un exploit permis par la croissance à deux chiffres de ses ventes e-commerce. Résultat, mardi, le cours des actions de la société basée à Philadelphie a grimpé de 12%.


La marque Urban Outfitters a enregistré une baisse de 8% de ses ventes au détail au deuxième trimestre - Instagram: @urbanoutfitters

 
Le groupe, qui possède entre autres les marques Urban Outfitters, Anthropologie Group et Free People, avait enregistré un bénéfice net de 60,3 millions de dollars (51 millions d'euros), soit 0,61 dollar par action diluée, au cours de la même période de l'exercice précédent.

Au cours du deuxième trimestre de son exercice, qui a pris fin le 31 juillet 2020, les ventes nettes de la société ont atteint 803,3 millions de dollars (679,8 millions d'euros), en baisse de 16,5 % par rapport aux 962,3 millions de dollars (814,4 millions d'euros) engrangés pendant la même période en 2019. Les fermetures de magasins pendant une partie du trimestre — et leurs performances en-deçà des niveaux habituels après leur réouverture — ont entraîné une baisse de 13 % des ventes au détail comparables d'URBN, un ralentissement partiellement compensé par la croissance à deux chiffres des activités e-commerce du groupe.

Les analystes interrogés par FactSet et cités par MarketWatch prévoyaient une perte de 0,40 dollar par action, sur des ventes de 672 millions de dollars (569,7 millions d'euros) au deuxième trimestre.

La marque Free People a réalisé la plus forte performance du trimestre, avec une hausse de 11 % de ses ventes au détail, malgré les difficultés posées par la pandémie de Covid-19. Les ventes au détail ont néanmoins chuté de 8 % pour la marque Urban Outfitters et de 25 % pour Anthropologie Group.

Les ventes au détail de l'ensemble du groupe ont diminué de 14 %, tandis que le segment de la vente en gros a enregistré une chute de 51 %.

"Je suis heureux d'annoncer qu'URBN a généré des revenus et des bénéfices solides au cours du deuxième trimestre, grâce à la puissance de nos activités en ligne", se félicite le PDG de la société, Richard A. Hayne, dans un communiqué. "Toutes nos marques ont été rentables — c'est remarquable — et abordent la prochaine saison de vente avec des stocks réduits et une dynamique positive".

Compte tenu du premier trimestre de l'exercice, la perte nette enregistrée au cours du premier semestre s'élève à 104,0 millions de dollars (88 millions d'euros), soit 1,06 dollar par action diluée, contre un bénéfice net de 92,9 millions de dollars (78,6 millions d'euros), ou 0,91 dollar par action diluée, pour la même période de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires du premier semestre a atteint 1,39 milliard de dollars (1,18 milliard d'euros), en baisse de 24 % par rapport au premier trimestre 2019.

L'entreprise a ouvert cinq magasins au cours du premier semestre de son exercice fiscal, tout en mettant la clé sous la porte de quatre points de vente, pour terminer le mois de juillet avec 624 magasins en propre, répartis entre ses trois principales marques aux États-Unis, au Canada et en Europe. Quatre magasins appartenant à des franchisés (sur sept au total) ont également fermé au cours de la période.

Urban Outfitters n'a pas fourni de perspectives financières pour le troisième trimestre ou le reste de son exercice.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com