×
Publicités
Publié le
18 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pour le Black Friday 2021, la mode arrive en tête des intentions d'achat

Publié le
18 nov. 2021

Si plusieurs marques et consommateurs s'en détournent depuis quelques années, jugeant l'événement trop consumériste, le Black Friday continue néanmoins d'attirer les chasseurs de promotions. Cette année, 75% des Français entendent réaliser des achats durant cette période qui démarre le 26 novembre, selon une étude réalisée par Shopify, une plateforme de création de sites marchands. Soit une progression de 8% comparé à 2020, et même de 19% par rapport à 2019.


Shutterstock


Ce sont les plus jeunes générations qui semblent attendre ce rendez-vous avec le plus d'impatience: 83% des 18-34 ans comptent y participer, contre 66% des 55 ans et plus. Et ils commencent tôt à planifier leurs achats, puisque 23% des 18-34 ans ont déjà commencé à chercher des offres début octobre, contre 16% en moyenne.

Côté budget, l'enveloppe moyenne de ceux qui comptent profiter des rabais s'élève à 361 euros. "La plupart (53%) des acheteurs prévoient de dépenser à peu près autant que l'an dernier et plus d'un quart (28%) prévoient de dépenser plus", rapporte l'enquête menée avec Maru/Blue. Différence notable, les hommes (437 euros) anticipent un budget sensiblement plus élevé que les femmes (289 euros).

Parmi les secteurs privilégiés, la mode arrive en tête avec 55% des acheteurs intéressés, devant l'électronique (28%) et l'électroménager (24%), la beauté-santé (23%) et les jouets-loisirs (23%).
"Concernant les motivations des consommateurs interrogés, sans surprise, l’obtention de prix, d’offres et de soldes intéressantes arrive en tête (72%). A l’inverse, les consommateurs n’étant pas intéressés par l’événement évoquent leur absence de besoins spécifiques (47%), leur pouvoir d’achat (33%), et le refus de participer à cet événement 'en vogue' (28%)", détaille l'étude.

L'e-commerce sera favorisé par les consommateurs, 43% d'entre eux déclarant qu'ils augmenteront la part de leurs achats en ligne. Une conséquence du Covid-19, puisque 78% de ceux qui participent au Black Friday indiquent que la pandémie a un impact sur leurs dépenses. Au global, 82% prévoient d'acheter sur Internet, quand 62% déclarent qu'ils se rendront en magasin. 45% des acheteurs utiliseront les deux canaux (contre 39% en 2020).

En parallèle de la progression des ventes en ligne, il apparaît que les Français sont plus enclins à se rendre dans des magasins indépendants: "45% prévoient ainsi d’y dépenser à peu près autant que l'année dernière, et 20% prévoient d’y dépenser plus". D'autre part, près de la moitié des cyberacheteurs (47%) pensent se rendre en boutique pour voir un article repéré sur le web.

Méthodologie: Enquête réalisée en ligne auprès de 1.133 consommateurs en France entre le 30 septembre et le 9 octobre 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com