×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
22 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pour les membres du Bored Ape Yacht Club, une nouvelle cryptomonnaie déjà sous la critique

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
22 mars 2022

Une nouvelle cryptomonnaie a fait son apparition sur les marchés : l'ApeCoin. Elle fait référence au club des Bored Ape, ces NFT particulièrement populaires et coûteux. Alors que la nouvelle monnaie va permettre de récompenser financièrement les détenteurs de ces jetons non fongibles, des critiques se font entendre.




Définitivement, les membres du Bored Ape Yacht Club (BAYC) semblent avoir un temps d'avance sur l'écosystème des NFT. Dernières facéties en date, la création d'une monnaie pour récompenser les propriétaires de "Bored Ape" ou de "Mutant Ape", deux collections très populaires. À la création de la monnaie, les détenteurs de ces collections ont pu réclamer des milliers de jetons APE désormais échangeables comme n'importe quelle cryptomonnaie. Evidemment, ils seront entièrement utilisables lors des événements de la communauté.

Mais à part pouvoir revendre ces jetons et récupérer un peu d'argent, quel est l'intérêt ? Derrière ce projet, Yuga Labs, maison-mère de l'initiative, vient en parallèle de créer une DAO (ou Organisation Autonome Décentralisée) pour permettre aux investisseurs de participer et d'élire les décideurs pour une durée d'un an. Pour l'instant, les membres sont au nombre de cinq et se composent notamment du co-fondateur de Reddit, Alexis Ohanian. La première gouvernance va durer six mois avant les premières élections. 

Sauf que toutes ces initiatives commencent à frustrer une partie de l'écosystème des NFT. En partie parce que les avantages des propriétaires de ces jetons non fongibles ne font qu'augmenter leur richesse. Les membres du BAYC profitent déjà de vente exclusive, d'événements premium, d'un "sérum" qui leur a permis instantanément de créer un autre NFT (la version "Mutant") et d'engranger d'autant plus de valeurs. Par ailleurs, l'annonce du lancement d'un métavers probablement sous forme de jeu fait grincer les dents. Encore un moyen de continuer à faire monter les prix de ces images numériques.

Un brouhaha autour des NFT



Les jetons non fongibles sont en réalité dans une forme d'impasse. Auparavant difficiles à comprendre et à assimiler pour la majorité de la population, une forme de désintérêt ou en tout cas de rejet de cette technologie s'est à peu à peu installée chez les suiveurs initiés. Devenu un outil de buzz, le mot se retrouvait dans toutes les langues et perdait peu à peu l'impact positif qu'il transmettait aux industries musicales ou bien artistiques. Le magazine Forbes rapportait récemment que les recherches sur Google autour des métavers et des NFT étaient en chute libre. A force de faire du bruit, le message a perdu de son impact.

Dans la réalité, rien ne semble pour l'instant entraver le gain de popularité des jetons non fongibles et nul doute que leur utilité devrait se démultiplier dans les prochains mois ou les prochaines années. Reste qu'une dissension profonde semble se créer entre les acteurs les plus médiatiques du marché et ceux qui préfèrent rester méfiants devant les effets d'annonce.

ETX Daily Up
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.

Tags :
Innovations