×
Publicités
Publié le
15 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PP Yarns & Co (Phildar) lance le nouveau concept Happywool

Publié le
15 avr. 2022

Alors que le tricot et le DIY (do it yourself) ont toujours le vent en poupe, PP Yarns & Co s'arme d'un nouveau concept pour séduire les amateurs de maille. Créé il y a deux ans par Eric Vandendriessche pour reprendre à la barre du tribunal les marques Phildar et Pingouin, le groupe lance Happywool, une marque ombrelle qui accueille ses produits mais aussi des griffes tierces. Elle a ainsi pour ambition "de rassembler les acteurs du fil à tricoter et de tous les travaux d’aiguilles (macramé, punch needle, crochet…)", indique le groupe.


Happywool


Affichant des codes graphiques dans l'air du temps, Happywool se concrétise par une première boutique aménagée tout récemment à Toulouse, à l'emplacement d'un ancien magasin Phildar (36 rue d'Alsace-Lorraine). Le lieu a été repensé, et dispose toujours d'un bar à pelotes, mais abrite aussi les tricots de l'historique marque française Anny Blatt, qui est l'un des premiers partenaires à rejoindre le mouvement. A noter que le réseau Phildar se compose aujourd'hui d'une quinzaine de magasins à l'enseigne, et d'environ un millier de revendeurs wholesale.

De plus, Happywool se concrétisera aussi prochainement sous la forme d'une plateforme web réunissant tous ces articles dédiés à la maille. Sur cet e-shop, près de 5.000 produits seront vendus, de même que 1.500 références de fil, et 3.000 patrons. Des conseils seront aussi prodigués pour accompagner la pratique des clients, via la 'woolschool' notamment.


Pull signé Anny Blatt, une marque distribuée dans la première boutique Happywool - Anny Blatt


En 2021, PP Yarns & Co a installé son siège à Roubaix, le berceau de Phildar, émanation retail de la filature fondée dans la ville en 1903 par Mulliez et Janssens. En 2020, face aux difficultés, l'enseigne encore détenue par la famille Mulliez avait été placée en redressement judiciaire. Aujourd'hui, le renouveau opéré par PP Yarns & Co se concentre surtout sur le web, avec 5 millions d'euros investis (sur les 12 millions d'euros levés dans le cadre du projet de reprise). Et sur le fil, puisque Phildar a stoppé son prêt-à-porter.

Employant 95 personnes, PP Yarns & Co espérait boucler l'année 2021 en atteignant un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros, généré pour moitié sur Internet. Son objectif est de se hisser à 50 millions d'euros à l'horizon 2025. La plateforme Happywool, si elle rencontre le succès, pourra contribuer à cette progression.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com