×
5 355
Fashion Jobs
Publié le
18 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prada confirme sa croissance et son engagement durable

Publié le
18 nov. 2021

A l’occasion de sa journée Investisseurs, Prada a confirmé ses ambitions de croissance et son engagement durable. Le groupe de luxe a notamment dévoilé ses objectifs financiers à moyen terme, ainsi que l’arrivée dans son conseil d’administration de deux expertes en matière de responsabilités environnementale, sociale et de gouvernance (ESG): Pamela Culpepper et Anna Maria Rugarli.


Le double défilé de Prada à Milan et Shanghai pour l'été 2022 - © PixelFormula


Côté chiffres, le groupe de luxe italien annonce une "ultérieure accélération de ses ventes retail de 18% au troisième trimestre", la tendance devant se poursuivre sur les derniers mois de l’année, ainsi qu’un bond de 400% de ses ventes en ligne par rapport au troisième trimestre 2019. Il évoque aussi une progressive amélioration de sa rentabilité sur la période.

Prada Group table, en particulier, pour ses objectifs à moyen terme, sur un chiffre d’affaires de 4,5 milliards d’euros (pour 2021, l'entreprise avait annoncé en cours d'année viser des revenus compris entre 2,9 et 3,1 milliards d’euros). La société espère aussi atteindre dans un horizon de quelques années un résultat opérationnel (Ebit) ressortant à 20% de ses ventes totales. Elle va également augmenter la productivité de ses magasins en propre de 30 à 40% et doubler le poids de son e-commerce pour arriver à une pénétration de l’online de 15% sur l’ensemble de ses ventes retail, précise-t-elle dans un communiqué.

Cette croissance sera portée par une stratégie centrée sur "une forte identité cohérente dans le temps, de continuels investissements dans le style, la qualité et l’unicité du produit, un focus sur la distribution directe, un renforcement du savoir-faire industriel, une ultérieure intégration verticale, ainsi qu'un engagement majeur en termes de durabilité", indique Prada, en soulignant son intention aussi d’investir "sur les personnes et les infrastructures technologiques".

Cet événement dédié aux investisseurs a aussi été l’occasion d’annoncer un important plan en termes de développement durable pour réduire l'impact de l'entreprise sur l’environnement avec pour objectif d'arriver à zéro émission de gaz à effet de serre. Prada explique aussi les raisons du recrutement de Pamela Culpepper, associée fondatrice de Have Her Back, entité spécialisée en conseil sur les multicultures, et d'Anna Maria Rugarli, vice-présidente pour le développement durable corporate de Japan Tobacco International: "Elles entreront au conseil d’administration garantissant ainsi une plus grande égalité des genres et contribueront aux prochaines étapes de la stratégie de durabilité du groupe". Elles feront partie aussi d’un comité ESG, qui sera bientôt créé avec Lorenzo Bertelli, chef de la responsabilité sociale corporate de Prada.

Aujourd’hui âgé de 33 ans, ce dernier, fils aîné du CEO Patrizio Bertelli et de la directrice créative Miuccia Prada, pourrait prendre les rênes du groupe d’ici à trois ans, comme l’a laissé entendre son père (75 ans).
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com