×
5 398
Fashion Jobs
Par
Reuters
Publié le
19 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prada enregistre un début d'année solide malgré la Russie et la Chine

Par
Reuters
Publié le
19 avr. 2022

MILAN - Prada a enregistré des résultats solides au cours des quatre premiers mois de l'année, ses activités aux États-Unis ayant compensé l'impact de la suspension des opérations en Russie et les blocages dus au coronavirus en Chine, a déclaré le PDG du groupe de luxe italien.


Photo d'archives / Reuters / Bobby Yip


Patrizio Bertelli a ajouté que la maison de couture, basée à Milan et cotée à Hong Kong, n'avait pas l'intention de revoir ses objectifs, mais qu'elle pourrait envisager une double cotation à la bourse de Milan à l'avenir, selon une interview publiée mardi dans L'Economia, supplément hebdomadaire du Corriere della Sera.

La Russie ne représente que 2% des ventes du groupe, mais la Chine "est importante et ces 15 derniers jours, plus de 50% de nos magasins ont été fermés", a déclaré le dirigeant. Il a toutefois ajouté que l'entreprise "a bien réagi, au-delà des attentes" au premier trimestre, les États-Unis ayant compensé la faiblesse de la Chine, et a également annoncé de bons résultats pour la première partie du mois d'avril.

Patrizio Bertelli a réaffirmé que son fils, Lorenzo Bertelli, lui succédera dans "trois ou quatre ans", et que l'occasion de fusionner les grandes marques italiennes en un seul groupe, suivant le modèle des géants français de la mode Kering et LVMH, est passée. "Pour moi, le moment opportun se situait entre 2000 et 2010, maintenant nous sommes très en retard", a-t-il déclaré.


(Reportage Claudia Cristoferi, version française Augustin Turpin; édité par Kate Entringer)

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.