Prada magnifie le nylon et joue avec le fluo

Milan, 22 février 2018 (AFP) - Chez Prada, le défilé était l'occasion de présenter le dernier bâtiment de la fondation qui porte le nom de la maison, conçu par le studio OMA, de l'architecte star néerlandais Rem Koolhaas.

Prada s'offre un logo streetwear - Pixel Formula

Les heureux élus ont dû gravir à pied les étages de cette tour blanche asymétrique, pour découvrir une salle transversale bordée de baies vitrées surplombant les lumières de la capitale lombarde.

Sur les podiums, Miuccia Prada a proposé une collection où le nylon est roi, un retour du tissu qui a rendu la marque célèbre à travers le monde, déjà amorcé lors des collections hommes de janvier.

Du synthétique qui s'adapte aux robes, aux manteaux larges ou aux vestes sans manches. Des tissus et des détails techniques aussi, empruntés à l'univers du streetwear, du voyage, comme ces étiquettes de bagages en guise de broches.

Quasiment pas de pantalons mais des robes à profusion, tailleur sport, en tweed ou peau retournée, bustier. Le tulle, brodé de strass ou agrémenté de décorations florales, se superpose pour apporter légèreté et une touche de romantisme.

Mais point trop n'en faut car Miuccia Prada, militante féministe de la première heure, a conçu une collection pour une femme presque combattive.

« Je veux un monde où les femmes ne frôlent plus les murs lorsqu'elles sont dans la rue et où elles ont la force d'être libres, féminines, sexy », a-t-elle déclarée à l'AFP dans les coulisses.

L'évolution de la palette, du noir en début de défilé à la couleur, fluo de surcroit pour le final, est étudiée : il s'agit de « couleurs fortes, criardes, pour être agressive dans la nuit. J'aimerais que les femmes puissent sortir habillées comme ça sans que personne ne les importune », a-t-elle insisté.

Les défilés se poursuivent vendredi, avec Versace en apothéose.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER