×
Publicités
Publié le
21 mai 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prada restructure son réseau wholesale

Publié le
21 mai 2019

Prada poursuit la restructuration de son réseau de vente en annonçant une rationalisation de son canal wholesale. En 2018, les ventes en gros du groupe de luxe italien ne représentaient plus que 18 % de son chiffre d’affaires total, à 566 millions d’euros, progressant de 1 % par rapport à l’année précédente. Une part considérée encore trop importante par la société qui, comme elle l’annonçait en mars lors de la publication de ses résultats annuels, souhaitait poursuivre avec « une approche sélective de ses partenaires wholesale, en particulier en Europe ».


La nouvelle boutique inaugurée en avril à Montecarlo par la griffe italienne - Prada

 
Dans un communiqué, Prada Group annonce son intention « de rationaliser ultérieurement son réseau de partenaires indépendants ». La décision a été prise le 16 mai par le conseil d’administration après « avoir analysé en détail la structure de ses réseaux de vente en gros et noté la complexité croissante et la fragmentation du marché wholesale ».
 
Les coupes vont toucher principalement le réseau de vente en gros en Italie et en Europe, selon des sources financières, l’objectif étant d’harmoniser les prix de ses produits dans les différents points de vente. Le groupe considère comme essentiel le fait « d'assurer une plus grande cohérence de ses politiques de prix dans les réseaux de vente au détail et numériques ». Cette décision « vise à renforcer davantage les marques du groupe Prada dans le but de soutenir une croissance durable à long terme », indique encore la société italienne.

Le manque à gagner de cette réduction du nombre de revendeurs indépendants sera compensé par l’arrivée de nouveaux partenaires numériques et par l’e-commerce. Pour 2019, le groupe a ainsi prévu d’étendre les fonctions omnicanales et d’améliorer l’expérience client. Un nouveau site Miu Miu.com va être lancé cette année aux États-Unis, en Asie et au Moyen-Orient. L’e-commerce de Prada et Miu Miu va être introduit dans de nouveaux marchés, tandis que Car Shoe va lancer son e-shop. L’entreprise souhaite aussi augmenter ses collaborations avec les marketplaces.

Prada Group a aussi renforcé récemment ses liens avec l’éditeur de logiciels américain Adobe pour développer des solutions technologiquement avancées en termes d’expérience client et pour tester de nouvelles solutions dans les domaines de la communication et du marketing afin d’intégrer de manière plus efficace ses réseaux online et offline.
 
Avec 634 boutiques dans le monde, toutes marques confondues contre 625 fin 2017, le réseau retail continue d’assurer 81,7 % des revenus de Prada, avec une croissance de 7 % à taux de change constant l’an dernier (+3,6 % en données reportées). En 2018, le groupe, qui détient les marques Prada, Miu Miu, Church's, Car Shoe et Marchesi, a ouvert 29 boutiques et en a fermé 20, tandis qu’il a rénové et déplacé 120 magasins.
 
La maison milanaise pilotée par Miuccia Prada et Patrizio Bertelli a vu son chiffre d’affaires progresser en 2018 de près de 3 %, à 3,142 milliards d'euros (+6 % à taux de change constant), tandis que son bénéfice net a reculé de 17,5 %, à 205,4 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com