Précollection d'automne 2015 : jeux de textures chez Dior à Tokyo

C'est à Tokyo que Raf Simons a décidé de présenter sa précollection d'automne pour Dior. On notera qu'il s'est librement inspiré de l'univers ultra-moderne de la capitale japonaise.



C'est sous une fine chute de (fausse) neige que les mannequins Christian Dior ont présenté une collection où de nombreux styles opposés cohabitaient.

"Tokyo est un lieu qui m'a inspiré par le passé et ne cesse de le faire", a expliqué Raf Simons qui a tenu à souligner "la liberté vestimentaire" de la capitale japonaise qu'il trouve "unique" au monde.

Contraste était le mot d'ordre de cette collection qui oscillait entre textures mates et brillantes, coloris sombres et lumineux. Raf Simons n'a pas lésiné sur les sequins, un motif récurrent du défilé asiatique. On retrouvait abondance de paillettes sur la maille, les jupes en cuir et même certaines pièces à glissière. 

Il a aussi fait la part belle aux manteaux à double boutonnage très classiques, en laine anglaise, cachemire écossais, mais n'a pas hésité à leur donner un tour plus manga en optant pour du coton ciré, de la fourrure, du cuir. Les coiffures et le maquillage des mannequins rappelaient aussi l'univers déjanté de l'animation japonaise.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.

Luxe - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER