×
Publicités

Première Vision Paris : cap sur les produits finis et la mode augmentée

Publié le
today 5 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le rendez-vous parisien de Première Vision, qui réunit 1 782 exposants du 12 au 14 février au Parc des Expositions de Villepinte, proposera une offre de façon et sourcing habillement repensée, le toujours riche espace Maison d’Exception, un cycle de conférences renforcé et un focus notable sur l’homme augmenté au travers du Wearable Lab.


Le rendez-vous avait attiré 54 500 visiteurs du 13 au 15 février 2018 - Première Vision


Le rendez-vous affiche une croissance de l'offre pour l’ensemble de ses six salons. « Ce qui est encourageant compte tenu de l’environnement business, qui reste très compliqué, inégal, d’un client et d’une région à l’autre », explique le directeur général, Gilles Lasborde. « J’y lis la volonté des acteurs d’être offensifs, d’être sur le marché et de se battre ». Une réalité de la filière qui a notamment poussé Première Vision à repenser l’ensemble de son offre dédiée aux produits finis autour de la marque Manufacturing, subdivisée en quatre sections distinctes réparties dans les cinq halls du Première Vision Paris.

Cette édition d'hiver proposera comme chaque année l’espace Maison d’Exception, dédié aux savoir-faire rares et exclusifs, où seront pour la première fois représentés des experts émiratis et cambodgiens, avec au total 25 ateliers sélectionnés à destination des designers et marques de luxe et haut de gamme. Les visiteurs pourront par ailleurs découvrir l’exposition La Mode en Chine, ainsi qu’une exposition dédiée aux savoir-faire nippons réalisée avec la Villa Kujoyama, organisme de coopération culturelle entre l’Europe et le Japon.

Le renouvellement de l’offre, qui se traduit par l’arrivée de 161 nouveaux exposants sur l’ensemble des salons, va apporter 23 nouvelles sociétés au salon des cuirs et fourrures Première Vision Leather, 27 nouveaux studios et écoles au sein du rendez-vous des dessins textile Première Vision Designs, et 30 spécialistes des pièces et accessoires pour le textile pour Première Vision Accessories.

Homme augmenté et sourcing durable

Pour sa troisième édition, l’espace Wearable Lab, dédié à la fashion tech, occupera 1 000 mètres carrés du hall 6 avec 17 exposants officiant dans les matériaux intelligents, les outils pour l’industrie créative et créateurs de prototypes avancés. Une offre que vient compléter l’espace d’exposition Skills², ainsi qu’un programme de conférences portant sur le sportswear, l’homme augmenté, le biomimétisme et autres matériaux à haute technologie.


Cette édition marque la réorganisation de l'offre Manufacturing - Première Vision


Une offre d’informations qui se déclinera plus largement dans l’ensemble des offres du salons, avec la tenue d’un séminaire dédié au denim, sans oublier les incontournables présentations des tendances matières, couleurs et motifs. L’Institut Français de la Mode présentera sa cartographie du sourcing international, avec un regard spécifique sur l’écoresponsabilité. Le cuir sera par ailleurs largement évoqué, via un Leather Fashion Breakfast, des prises de parole du Centre Technique du Cuir (CTC), et trois tables rondes dédiées à la filière, ses emplois et son évolution durable.

En parallèle du rendez-vous, la Marketplace Première Vision continue son développement. Lancée en septembre dernier, elle permet à 2 220 clients de commander les échantillons de quelque 1 500 tissus référencés. Une offre qui s’enrichit ce mois-ci avec l’arrivée des catalogues des tanneurs exposant à PV Leather, en attendant le denim en mai prochain, et les fabricants de composants et accessoires de PV Accessories en septembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com