×
5 654
Fashion Jobs
BZB
Acheteur Textile H/F
CDI · ROUBAIX
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille Terrasse du Port H/F
CDI · MARSEILLE
KENZO
Coordinateur(Rice) Logistique (H/F)
CDI · ÉVRY-COURCOURONNES
CONFIDENTIEL
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · LIEUSAINT
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · AIRION
GEMMYO
Responsable Webmarketing (Acquisition)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Responsable Trafic et Acquisition Omnicanal H/F
CDI · PARIS
OCARAT
Chef de Produits Horlogerie - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Intendant Services Généraux
CDI · PARIS
LA HALLE
Responsable Approvisionnements Magasin (H/F)
CDI · PARIS
CRIT DÉPARTEMENT PRESTIGE MODE-LUXE-BEAUTÉ
Responsable Accueil Client H/F - Grand Magasin- CDI - Vélizy-Villacoublay 78
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CRIT DÉPARTEMENT PRESTIGE MODE-LUXE-BEAUTÉ
Manager Des Ventes H/F - Grand Magasin - CDI - Vélizy Villacoublay
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CONFIDENTIEL
International Human Ressources Business Partner H/F
CDI · PARIS
FOR INTERIEUR
Responsable de Magasin Prêt-A-Porter
CDI · NANTES
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Maille et Denim H/F
CDI · PARIS
MONOPRIX
Chef de Produit Junior Table et Cuisine F/H
CDI · CLICHY
THE KOOPLES
CDI - Responsable Des Stocks - Champs Elysées
CDI · PARIS
KORLOFF
Head of Global Communication And Operational Marketing
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Acheteur Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
Par
AFP
Publié le
1 mars 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Premiers défilés de la Fashion week à Paris, alourdie par l'affaire Galliano

Par
AFP
Publié le
1 mars 2011

PARIS, 1 mars 2011 (AFP) - Les premières collections de prêt-à-porter pour l'hiver prochain ont été présentées mardi à Paris, dans un climat alourdi par l'affaire Galliano qui restait au centre des conversations.

John Galliano
Harryhalim, collection automne-hiver 2011/2012

Rédactrices de mode et acheteurs arrivaient pour beaucoup de Milan, où ils ont été choqués vendredi par la révélation de l'affaire. Certains échangeaient leurs impressions sur les chances de survie de John Galliano au sein de la maison Dior, mais beaucoup avaient déjà replongé dans la "bulle" des défilés.

"The show must go on!" (le spectacle continue), commentait un journaliste étranger, sur le ton de la plaisanterie.

Le créateur de Dior, visé par plusieurs accusations d'injures racistes, a été suspendu vendredi par la maison Dior "dans l'attente des résultats de l'enquête". La maison de couture devait se prononcer dans la journée sur le maintien de son défilé prévu vendredi au musée Rodin.

La journée a commencé avec le défilé, tout en noir et blanc, de la Portugaise Fatima Lopes.

Sur une bande son années 1980, les filles aux franges asymétriques ont rappelé au public qu'il faisait froid dehors, en fourrures, laine et beaucoup de cuir. Sur plusieurs robes ou tuniques, de grandes manches sont rattachées aux hanches, des fentes laissant échapper les bras. Et des guêtres de cuir blanc habillent des escarpins à talon noir verni.

Pour le soir, plusieurs robes longues en satin noir, ajourées de bandes en dentelle, sont si étroites que les mannequins, perchés sur d'immenses talons, parviennent à peine à marcher, avançant, mécaniques, à tout petits pas.

Le duo londonien Aganovich ou le Turc Hakaan Tildirim, lauréat l'an dernier du prix de l'Andam qui soutient les jeunes créateurs travaillant en France, devaient également présenter leurs collections mardi, lors de cette première journée de Fashion week traditionnelement réservée aux petites marques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.