×
5 939
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Limoges H/F
CDI · LIMOGES
Publicités
Par
AFP
Publié le
1 févr. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prêt-à-porter masculin : du plus strict au plus déjanté

Par
AFP
Publié le
1 févr. 2006

PARIS, 1 fév 2006 (AFP) - L'homme de l'hiver 2006 sera forcément élégant, avec une silhouette souvent étroite, qu'il soit fidèle aux grandes maisons à l'identité réaffirmée, ou qu'il confie son allure aux créateurs, peut-on résumer à l'issue des collections de prêt-à-porter masculin de Paris (27 au 31 janvier).


Défilé Givenchy - Photo : Olivier Laban-Mattei/AFP

Les frontières se brouillent entre le soir et le jour, le sportswear et les tenues plus formelles, voire entre le masculin et le féminin, comme chez Jean-Paul Gaultier ou Véronique Branquinho.

La palette des couleurs reste restreinte, à dominante de noir et de nuances automnales de gris, beige et marron, à l'exception notamment du Japonais Naoki Takizawa qui signe une garde-robe éclatante de couleurs pour Issey Miyake, avec beaucoup de violet, de rouge, de brique et des rayures multicolores.

Le noir règne en maître chez Thierry Mugler tandis qu'Ozwald Boateng chez Givenchy privilégie le vert bouteille, et que Paul Smith reste fidèle à ses mélanges de rayures et de fleurs.

Des imprimés "peau de bête" ou des fourrures, vraies ou fausses, apportent une touche de fantaisie ou de sensualité dans les vestiaires plus austères.

Chez la Belge Ann Demeulemeester, une veste imprimée python cache une chemise noire ourlée de blanc, une chemise rayée à jabot se glisse dans un pantalon imprimé reptile.

Encore du python chez son compatriote Dries Van Noten, pour un pantalon et même un costume entier, et des imprimés léopard sur une écharpe de fourrure, une chemise, un imperméable...

Chez Emanuel Ungaro, José Lévy décline avec flamboyance le thème du tigre, avec des chemises ou des vestes tigrées.

Chez Thierry Mugler, les vestes noires accueillent des applications de fourrure gansée de cuir verni, le poulain d'un costume a des allures de crocodile, une veste noire est découpée dans une peau de chameau, une autre se pare de faux singe.

Dans l'ensemble, notamment chez Francesco Smalto et Dormeuil, le costume traditionnel reste très présent avec des vestes plus ajustées, aux épaules plus marquées. Stefano Pilati, qui propose pour Saint Laurent d'amples manteaux de flanelle souple, fait figure d'exception.

Chez Hermès, Véronique Nichanian propose un vestiaire somptueux où l'homme est fidèle aux matières nobles et précieuses --flanelle de cachemire, twill de soie, crocodile-- pour une garde-robe déclinée dans des nuances de gris et de rouge.

L'homme Vuitton est un citadin chic. Chez Lanvin, il est en outre décontracté, le cachemire et le noeud papillon omniprésent se portant avec des baskets et un petit bonnet de laine.

Jean Paul Gaultier brouille les repères masculin/féminin, en proposant également aux femmes sa collection de prêt-à-porter masculin, rebaptisée Gaultier³. Hommes et femmes se partagent une garde-robe composée de trenchs, cabans, costumes, kilts, pantalon-jupes ou duffle-coats, accessoirisée selon le sexe.

Plus éloignés du prêt-à-porter, Hedi Slimane pour Dior et John Galliano font preuve d'une créativité remarquée.


Présentation d'une création par Hedi Slimane pour Dior, le 31 janvier 2006 à Paris - Photo : François Guillot/AFP

Hedi Slimane signe une série de déconstructions/reconstructions de la veste et du frac à l'élégance absolue et hors du temps, ainsi qu'une longue cape noire ou un spectaculaire manteau de renard.

John Galliano met en scène des hommes propulsés dans un univers plein de bruit et de fureur. Ils portent de longs manteaux noirs, des crucifix, des bottes, des vestes grises, un pull troué, des tee-shirts avec l'inscription "Galliano Lone Wolf" (Galliano loup solitaire). Ils se coiffent de chapeaux noirs, de casques dont il ne reste que le rebord, ou même d'un bonnet mi-phrygien mi-lutin.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.