×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 juin 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Prêt-à-porter masculin printemps-été 2008 à Paris : une "semaine" courte et dense

Par
AFP
Publié le
26 juin 2007

PARIS, 26 juin 2007 (AFP) - La "semaine" du prêt-à-porter masculin pour le printemps-été 2008 présente à partir de jeudi, durant quatre jours seulement, le travail d'une quarantaine de créateurs dont certains très attendus, comme le successeur d'Hedi Slimane chez Dior, Kris van Assche.


Créations de Kris Van Assche, lors des défilés prêt-à-porter à Paris le 27 janvier 2007
Photo : François Guillot/AFP

Le calendrier est particulièrement dense avec quarante-quatre stylistes attendus, soit sensiblement le même nombre que la saison précédente, mais sur une période raccourcie d'un jour.

L'une des présentations les plus courues sera vraisemblablement celle du Belge Kris van Assche qui a remplacé en mars Hedi Slimane chez Dior. Il ne s'agira pas d'un défilé mais d'une présentation sur mannequins vivants, a-t-on précisé chez Dior Homme.

Kris van Assche, 31 ans, diplômé de l'Acamédie Royale des Beaux Arts d'Anvers, a travaillé chez Yves Saint Laurent Homme en 1998, puis chez Dior Homme jusqu'à la création en 2004 de sa propre marque, qui porte son nom. Cette dernière sera présente sur les podiums comme les saisons précédentes.

Première collection aussi de Franck Boclet pour Emanuel Ungaro. Le styliste a rejoint Ungaro au début de l'année, après seize ans chez Francesco Smalto, pour tenter de donner un nouveau souffle à la ligne masculine de cette maison connue surtout pour son prêt-à-porter féminin.


Le styliste français Franck Boclet lors de la présentation de la collection Printemps-Eté 2007 de Smalto à Paris, le 3 juillet 2006 - Photo : François Guillot/AFP

La collection Smalto sera signée Youn-Chong Bak, une styliste suisse d'origine coréenne issue du studio de création de la maison.

Le Belge Dries van Noten fait figure de grand absent. Habitué des podiums parisiens, il a choisi de présenter pour la première fois sa collection homme à Milan mais continuera à montrer son prêt-à-porter féminin à Paris. "Ce changement a pour but d'assurer un développement harmonieux des collections homme et femme face à un resserrement des calendriers de présentation", a-t-on expliqué dans l'entourage du styliste.

Cinq créateurs font leur entrée dans le calendrier : le Français Eric Lebon, l'un des finalistes du concours du festival de la mode d'Hyères 2006, l'Australo/Néo-zélandais J'son Wintle, l'Allemand Tillmann Lauterbach, le Coréen Juun J et la marque japonaise Attachment.

D'autres sont de retour après une ou plusieurs saisons d'absence. Outre Ungaro avec son nouveau directeur artistique Franck Boclet, c'est le cas de Givenchy, qui avait présenté sa précédente collection uniquement sur rendez-vous, et de Kenzo. Pour ces deux dernières griffes, les collections sont signées par les studios de création maison et feront l'objet de présentations et non de défilés.

Très attendu aussi, le défilé Cerruti. La marque est de retour avec le styliste Nicolas Andreas Taralis, ancien assistant d'Hedi Slimane, nommé créateur artistique l'année dernière.

François Hadaya, lauréat 2006 du grand prix créateur, en mode masculine, du Festival international de mode de Dinard, Walter van Beirendonck et David Kurtis réintègrent eux aussi le calendrier.

Bruno Pieters, après une incursion d'une saison dans le prêt-à-porter masculin, se recentre sur la mode féminine.

Les griffes les plus connues s'égrènent au fil des jours : Jean-Paul Gaultier, Yohji Yamamoto, John Galliano et Givenchy jeudi 28 juin, Rykiel, Louis Vuitton, Ungaro et Kenzo vendredi 29, Yves Saint Laurent, Thierry Mugler et Hermès samedi 30, Lanvin, Dior et Smalto dimanche 1er juillet.

Les collections seront présentées à Paris, sauf celle de John Galliano. Toujours amateur de lieux insolites, il organise son défilé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), dans une ancienne église.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.