×
Publicités
Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
25 avr. 2023
Temps de lecture
5 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Primark: essor au Royaume-Uni et en Europe, mais restructuration en Allemagne

Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
25 avr. 2023

Associated British Foods, propriétaire de Primark, a publié ses résultats semestriels mardi. L'entreprise a annoncé un chiffre d'affaires total en hausse de 21%, à 9,56 milliards de livres sterling (10,8 milliards d'euros), mais un bénéfice net en baisse de 3%, à 663 millions de livres sterling, soit 748 millions d'euros.


Primark


Pour l'unité Primark, les ventes ont augmenté de 19% pour atteindre 4,228 milliards de livres, soit 4,77 milliards d'euros, reflétant une belle progression dans tous les pays. L'entreprise a déclaré avoir enregistré une forte croissance des ventes à périmètre constant, grâce aux prix et aux volumes, tandis que les nouvelles boutiques affichent de bons résultats, "avec des densités de points de vente exceptionnellement élevées".

Le détaillant de vêtements à petit prix a réalisé un bénéfice d'exploitation ajusté de 351 millions de livres sterling, soit 396 millions d'euros, avec une marge de 8,3%. Ce chiffre est supérieur aux prévisions mais inférieur à celui de l'année précédente (11,7%).

Par ailleurs, l'entreprise a indiqué que son expansion aux États-Unis se poursuivait dans les États du sud, forte de l'exploitation d'un nouvel entrepôt. Elle a également annoncé un plan de restructuration et de croissance pour l'Allemagne.

En ce qui concerne le détail des résultats semestriels, Primark a déclaré que "les ventes avaient été nettement supérieures aux prévisions, grâce à une bonne fréquentation et à l'attrait de l'offre" auprès de clients nouveaux et existants. "Il s'agit là d'une nette amélioration au Royaume-Uni et en Europe par rapport au second semestre de l'exercice précédent", pour le groupe. 

Un bon démarrage en 2023



Le premier semestre a commencé par de bonnes ventes en septembre, suivies d'un mois d'octobre plus doux et chaud, et d'une amélioration des ventes en novembre et décembre. La nouvelle année a commencé très fort avec un léger ralentissement en février, mais plus récemment, "nous avons vu une réaction positive" aux collections SS23.

Les ventes à périmètre constant ont augmenté de 10% grâce à la hausse des prix et des volumes unitaires. La fréquentation a augmenté au Royaume-Uni et en Europe, et les ventes à périmètre constant pour le semestre sont revenues à des niveaux largement comparables à ceux d'avant la pandémie. La surface de vente moyenne pondérée a augmenté de 3,4%, et toutes les nouvelles boutiques ouvertes au cours de la période afficheraient de bons résultats.

Au Royaume-Uni, les ventes totales ont progressé de 15%, grâce à une croissance de 15% des ventes à périmètre constant. La fréquentation s'est renforcée dans les rues commerçantes et les centres commerciaux, et a été nettement meilleure dans les magasins des villes de destination, "qui affichent une forte fréquentation du fait du retour des touristes et des employés de bureau". 

La part total de Primark dans les ventes de vêtements, chaussures et accessoires au Royaume-Uni, en valeur, est passée de 6,2% à 6,5% cette année.

Les ventes totales en Europe, à l'exclusion du Royaume-Uni, ont augmenté de 18%, avec une hausse de 8% des ventes à l'unité grâce à l'augmentation des prix de vente moyens et de la fréquentation. Cette progression a été stimulée par les grands marchés, comme l'Espagne, la France et l'Allemagne. En Espagne, la société a augmenté sa part de marché de novembre à fin janvier, avec des ventes en hausse de 14% contre une croissance globale du marché de 5%. 

La marque a ouvert 10 boutiques en Europe au premier semestre, qui toutes ont fait l'objet d'une "demande très forte et soutenue de la part des clients". Elle a également ajouté plus de 9000 mètres carrés d'espace de vente au détail en France, avec Saint-Étienne se classant "particulièrement bien". 

Restructuration en Allemagne



En Allemagne, les ventes à périmètre constant se sont redressées, augmentant de 13%, "mais les densités de points de vente restent trop faibles en raison de la superficie de certaines boutiques existantes et de leurs proximité les unes par rapport aux autres ". Le nouveau plan de la société pour l'Allemagne est "d'optimiser l'espace de vente au détail de certaines boutiques et de réduire le nombre de points de vente, qui s'élevait à 31 à la fin de la période". 


Photo, Sandra Halliday


La marque a notamment fermé le magasin de Weiterstadt au cours du semestre, ainsi que celui Steglitz Berlin en début d'année, et se trouve actuellement en phase de consultation concernant des projets de fermeture de quatre autres magasins : Gelsenkirchen, Francfort Nord-Ouest-Centre, Kaiserslautern et Krefeld. Elle a également réduit la surface de la boutique Hanovre et prévoit d'en faire de même pour d'autres magasins "en temps voulu".

Mais l'enseigne a déclaré qu'elle restait "attachée au marché allemand". Une grande partie des consommateurs allemands ne vivent pas à proximité d'un magasin Primark et nous investirons donc dans de nouvelles boutiques situées dans des endroits où le risque de cannibalisation est faible". Ces magasins seront plus petits que la moyenne des boutiques Primark en Allemagne "et les marchandises seront sélectionnées pour répondre à la demande des clients locaux".

Par ailleurs, L'activité de Primark aux États-Unis se portent bien. Le chiffre d'affaires total a augmenté de 11% grâce à une bonne activité dans les 16 boutiques existantes.

L'entreprise a ouvert davantage de magasins dans le nord du pays, mais elle s'étend ailleurs, avec un bail signé pour Orlando, en Floride, et elle prévoit de signer des contrats de location pour des boutiques dans les États du sud des États-Unis, notamment le Texas. 

La société a également indiqué que son développement numérique se poursuivait et qu'elle avait récemment mis en place son site web amélioré au-delà du Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne et en Espagne, puis en Italie, aux États-Unis et en France. L'ensemble des autres marchés suivront au cours de l'été. 

L'entreprise a constaté une augmentation significative du nombre de clients dans les pays où le nouveau site web a été mis en place, et le dispositif de contrôle des stocks est très utilisé.

En outre l'essai du service "click & collect" pour la mode enfants, qui se poursuit dans 25 magasins du nord de l'Angleterre et du Pays de Galles, donne des résultats encourageants. Primark étendra cet essai à 32 boutiques britanniques (principalement dans la périphérie de Londres, à proximité de l'autoroute M25) d'ici la fin de l'été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com