×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Primark reprend des couleurs et ouvre des boutiques aux États-Unis, en Espagne et en Italie

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 déc. 2020

Primark a révélé vendredi que la seconde vague de confinement de cet automne lui avait coûté plus de 430 millions de livres (477,79 millions d’euros). Mais les boutiques ont maintenant rouvert sur tous les principaux marchés de l’enseigne: les établissements en République d’Irlande, en Angleterre, en France et en Belgique ont repris du service la semaine dernière, après un confinement plus court qu’au printemps.


Image: Reuters


Et depuis la réouverture, les nouvelles sont bonnes. Les ventes "sont à nouveau très encourageantes et reflètent l’engouement des clients pour l’offre de Primark". L’entreprise a élargi ses horaires d’ouverture en Irlande et en Angleterre pour la période de Noël, "afin de répondre à la demande en hausse et de garantir une expérience d’achat plus sûre en répartissant le trafic".

Malgré tout, de nombreuses boutiques sont encore concernées par des confinements obligatoires avec 34 établissements fermés dans le monde, dont toutes les boutiques d’Irlande du Nord et d’Autriche. Mais les boutiques fermées ne représentent plus que 7% de son parc total, contre 62% il y a encore une semaine.

Les confinements ont été plus courts qu’au printemps, mais ils sont arrivés à la pire période possible, qui assure normalement aux détaillants une bonne partie de leur chiffre d’affaires annuel. C’est pourquoi l’estimation de pertes de Primark s’élève à 430 millions de livres, même si l’entreprise a pu réaliser certaines économies. Les coûts d’exploitation des boutiques fermées ont été réduits de 25% pendant la période où elles affichaient porte close.

La société a aussi tenu à rappeler que toutes les commandes passées à ses fournisseurs ont été honorées.

Maintenant, Primark poursuit son expansion. Depuis le début de l’année financière, mi-septembre, l’enseigne a ouvert de nouvelles boutiques aux États-Unis à American Dream, dans le New Jersey, et à Sawgrass Mills en Floride. "Le succès des ouvertures de boutiques aux États-Unis et nos performances comparables dans nos boutiques rouvertes sont très encourageants et nous encouragent à accélérer notre programme d’ouverture de boutiques aux États-Unis".

Le groupe ajoute avoir "constaté une réponse très forte des clients à l’ouverture de la première boutique à Rome la semaine dernière". La société a aussi ouvert son cinquième établissement à Barcelone, et a inauguré son cinquantième espace en Espagne vendredi.

Quelles sont les conséquences pour les ventes globales et les bénéfices ? Étant donné que l’année financière précédente a été affectée par les confinements de printemps, les ventes et bénéfices de Primark devraient être plus élevés cette année et l’enseigne devrait poursuivre son développement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com