×
5 285
Fashion Jobs
JEROME DREYFUSS
Wholesale Area Manager
CDI · PARIS
COURIR
Responsable de Projets E-Commerce Groupe - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
LUNETTES POUR TOUS
Responsable Approvisionnement H/F
CDI · PARIS
KIABI
Traffic Manager Display Performance (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Traffic Manager SEA (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Responsable Mise en Ligne (H/F) - CDI
CDI · HEM
JEROME DREYFUSS
Marketing Manager
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Manager Des Ventes H/F
CDI · MARSEILLE
BLEU LIBELLULE
Chef de Projet Digital et Applications f/h
CDI · GALLARGUES-LE-MONTUEUX
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Paris/Idf
CDI · PARIS
RITUALS COSMETICS
Chef de Secteur - Secteur Ouest (CDI)
CDI · PARIS
LACOSTE
Responsable Cdg Wholesale et Corporate - CDI f/h
CDI · PARIS
LACOSTE
Contrôleur de Gestion Wholesale et Corporate - CDI f/h
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Marseille Saint Ferréol
CDI · MARSEILLE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Marseille Les Terrasses du Port
CDI · MARSEILLE
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Recrutement et Mobilité Fonctions Support H/F
CDI · PARIS
PANDORA FRANCE
Responsable Régional Sud Est
CDI · NICE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Aix en Provence
CDI · AIX-EN-PROVENCE
HERMES
CDD - Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
CASAMANCE
Charge d'Affaires/ Prescripteur Quart Sud Est H/F
CDI · LYON
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Agen (47) H/F
CDI · AGEN
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 janv. 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Printemps-été 2009 : la haute couture réduit la voilure

Par
AFP
Publié le
23 janv. 2009

PARIS, 24 jan 2009 (AFP) - La haute couture réduit la voilure pour présenter, à partir de lundi à Paris, sa vision du printemps-été 2009: calendrier limité à trois jours au lieu de quatre, moins de défilés et davantage de petites maisons qui passent leur tour, crise oblige.


Chanel collection automne-hiver 2008/2009 - Photo : AFP

"On avait vingt-trois défilés la dernière fois", en juillet, "il n'y en a que vingt" cette saison, admet le président de la Fédération française de la couture, Didier Grumbach. Trois présentations sur rendez-vous portent à vingt-trois le nombre total de collections qui seront présentées, contre vingt-sept la saison passée.

Comme en juillet, une quinzaine de créateurs proposent de découvrir leur travail en marge du calendrier.

Aucun grand nom ne manque à l'appel. Comme chaque saison, Dior, Chanel, Christian Lacroix, Givenchy, Jean Paul Gaultier, Valentino ont répondu présents. Mais plusieurs petites maisons ont préféré ne pas dépenser des dizaines ou centaines de milliers d'euros pour un défilé, dans un contexte de crise économique.

"C'est nous qui leur disons ne vous forcez pas à défiler pendant une saison où c'est lourd pour vous", indique M. Grumbach à l'AFP. "C'est une période sensible, il faut être très attentif", ajoute-t-il.

Ainsi la maison Anne Valérie Hash a préféré s'abstenir de défiler "pour faire des économies". "Ce serait inconscient de défiler alors que ma préoccupation est de maintenir les salaires des salariés", explique la styliste.

On pourra malgré tout apprécier son travail dans des vitrines mises à sa disposition par le ministère de la Culture au Palais-Royal. Un mini-défilé présentant juste quelques modèles doit se tenir mercredi 28 janvier.

D'autres petites maisons comme Maurizio Galante, Jean-Paul Knott, Marc Le Bihan ou Boudicca ont également renoncé à montrer une collection, sans cependant toujours invoquer des raisons économiques.

Ainsi le duo de stylistes londoniens Zowie Broach et Brian Kirkby de la griffe britannique Boudicca affirme que "la haute couture n'existe pas uniquement dans le cadre d'un défilé". Il "a travaillé sur une série de rêves en papier" qu'il présentera sur internet.

D'autres, comme Franck Sorbier, ont prévu un défilé "modeste" et se sont efforcés de minimiser les coûts, par exemple "en commandant le strict minimum en tissu". La saison passée, il avait dû se contenter de montrer sa collection sur internet, en raison de difficultés financières de dernière minute. Seuls deux modèles avaient pu être réalisés.

Parmi les grandes maisons, Chanel ne reçoit pas au Grand Palais comme ces dernières saisons, mais dans une salle proche de son siège historique, rue Cambon, dans le premier arrondissement, non pour raisons budgétaires mais parce que le Grand Palais n'était pas libre, affirme la griffe.

Le défilé se tiendra dans un contexte de "mesures de prudence" décidées par la maison en raison de la crise: limitation des frais de déplacements et de représentation, des séminaires, du recours aux CDD et à l'intérim, arrêt de la tournée mondiale du Mobile Art (galerie d'art mobile).

Les autres grandes maisons ont préféré garder le silence, se contentant généralement d'indiquer qu'elles restent vigilantes.

Aucun nouveau nom ne figure à l'affiche. Les défilés seront cependant l'occasion de découvrir le travail des deux nouveaux stylistes de Valentino, Maria Grazia Chiuri et Pier Paolo Piccioli. Le duo, qui a travaillé plus de dix ans aux côtés du fondateur de la griffe Valentino Garavani, a remplacé Alessandra Facchinetti, brutalement congédiée en octobre, un an seulement après sa nomination.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.