×
Publicités
Par
Les echos
Publié le
6 août 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Procter & Gamble : le profit annuel grimpe de 17% malgré la hausse des coûts

Par
Les echos
Publié le
6 août 2008

Bonne résistance au ralentissement économique de la part de Procter & Gamble en 2007/2008, qui discerne toutefois des signes de faiblesse pour la suite. Le groupe américain de grande consommation a enregistré au quatrième trimestre et sur son exercice décalé 2007/08 un bénéfice net en hausse, des hausses de prix et des économies compensant l'augmentation du coût des matières premières.


Timotei (Unilever) gamme 2008

Le résultat net annuel grimpe donc de 17% par rapport au précédent exercice, à 12,075 milliards de dollars. Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice est en hausse de 33%, à 3,016 milliards de dollars. Par action, le bénéfice trimestriel, hors éléments exceptionnels, ressort à 80 cents. Ce dernier chiffre est supérieur aux attentes moyennes des analystes, qui tournaient autour de 78 cents.

Procter, qui avait récemment confirmé ses prévisions, avait aussi annoncé qu'il allait augmenter les prix de ses détergents, shampooings et autres produits de 2 à 16 % début septembre à cause de la hausse des coûts du plastique, de l'énergie et du papier. Les coûts d'achat du groupe devraient augmenter de 2 milliards de dollars cette année, avait-il alors expliqué. Ces derniers temps, Procter a marqué des points face à son éternel concurrent, l'anglo-néerlandais Unilever, ce dernier se résignant à céder son activité de lessivier aux Etats-Unis.

Procter s'est toutefois montré moins optimiste pour l'exercice suivant. Le groupe a indiqué que ses coûts d'achats devraient bondir de 3 milliards de dollars pour l'exercice fiscal qui a débuté le 1er juillet, et que cela pourrait entraîner une hausse des profits moindre que celle attendue par Wall Street. Le titre perdait du coup 1,2% à 65 dollars dans les échanges électroniques d'avant-Bourse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Les Echos