×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 févr. 2009
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Projets de suppressions de postes chez LVMH : "une vingtaine" chez Zenith

Par
AFP
Publié le
6 févr. 2009

PARIS, 6 fév 2009 (AFP) - Les suppressions de postes envisagées par LVMH dans sa division horlogerie-joaillerie concernent "une vingtaine" de salariés de l'horloger suisse Zenith, a précisé vendredi 6 février un porte-parole du numéro un mondial du luxe.


www.zenith-watches.com

Ces mesures devraient concerner "une vingtaine de salariés chez Zenith sur les 2 000" que compte la division entière à travers le monde, a-t-il souligné auprès de l'AFP.

"Il n'y a absolument pas de plan de restructuration, ni de licenciements", a-t-il affirmé, précisant que les suppressions de postes, si elles se concrétisaient, passeraient "soit par des non-remplacements, soit par de la mobilité interne".

La crise a fait reculer les ventes de la division horlogerie et joaillerie de 2 % à données organiques en 2008, a annoncé le groupe de luxe jeudi lors de la présentation de ses résultats annuels.

Pour y faire face, LVMH a "engagé depuis le premier janvier" une réduction d'effectifs, a indiqué le patron de la division, Philippe Pascal, le PDG du groupe, Bernard Arnault, précisant pour sa part qu'il s'agissait d'un projet "en cours de gestation".

Outre Zenith, LVMH détient les marques suisses Tag Heuer et Hublot, françaises Chaumet, Dior Montres et Fred, et britannique de Beers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.