×
Publicités
Publié le
6 juil. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Publicité: les écrans vidéo autorisés dans la rue

Publié le
6 juil. 2012

Un décret autorise depuis le 1er juillet l’usage de panneaux vidéo publicitaires dans les rues françaises. Un procédé jusque-là limité aux gares et stations de métro. Le texte est une conséquence de la loi Grenelle 2, à l’origine destiné à encadrer et limiter la publicité.

La taille des écrans urbains pourra atteindre jusqu’à 8 m², et même 50 m² autour des aéroports. Le décret vient d’un autre côté restreindre l’affichage publicitaire classique. Les publicités ne pourront ainsi plus excéder 4 m² dans les agglomérations de moins de 10 000 habitants. De plus, du côté de l’usage des bâches de chantiers à des fins publicitaires, seule l’utilisation de 50% de la surface sera désormais autorisée pour l’affichage.

Plusieurs associations anti-pub ont immédiatement dénoncé la mainmise des lobbys publicitaires sur le texte. Le Collectif des Déboulonneurs, Paysages de France et Résistance à l’Agression Publicitaire s’étonnent ainsi des tailles d’écrans qui sont aujourd’hui autorisées, là où la première version du texte se bornait à des écrans de 2,5 m². Côté bâches, la publicité ne pouvait initialement excéder 12 m². Quant à la mesure de limitation de la densité des panneaux, le texte serait "vidé de son contenu".

Le 1er juin, le Canard Enchaîné évoquait déjà l’atmosphère particulière ayant entouré la finalisation du texte. Le journal rappelait dans cette affaire la proximité entre Nicolas Sarkozy et le publicitaire Jean-Claude Decaux, leader français des emplacements publicitaires, qui serait directement intervenu auprès de l’ancien chef de l’Etat.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com

Tags :
Médias