×
Publicités
Publié le
25 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Publicités ciblées: les consommateurs sur leurs gardes

Publié le
25 nov. 2020

Pas moins de 54% des consommateurs internationaux trouvent intrusifs l’objet de publicités ciblées générées par leurs recherches antérieures. Ils sont par ailleurs 71% à trouver ces publicités trop répétitives, selon une étude Kantar, qui montrent la méfiance persistante des consommateurs quant à l’usage de leurs données individuelles.


Kantar



L’étude a été menée en France, Allemagne, Espagne, Chine et Argentine, ainsi qu’au Royaume-Uni, Etats-Unis et Brésil, sur un échantillon d’adultes utilisant au moins deux outils connectés. Il en ressort que même chez les 18-34 ans, les moins allergiques aux publicités ciblées, 51% du panel juge le dispositif intrusif. Et la proportion augmente avec les générations, jusqu’à atteindre 61% chez les plus de 65 ans. Toutes générations confondues, seuls 17% des répondants trouvent ces publicités non intrusives. 

“Attention à la fréquence excessive et au ciblage imprécis qui rebutent”, prévient ainsi Kantar, alors que 71% des clients déclarent toujours voir les mêmes publicités, de façon trop répétitive. 

Certes, 54% des répondants disent préférer voir des publicités qui correspondent à leurs intérêts et besoins particuliers (42% en France). Mais pas moins de 56% du panel ne s’en dit pas moins préoccupé par la présence de plus de contenus personnalisés, car celui-ci souligne le risque qu’Internet représente pour leur vie privée. Les Français sont cependant moins inquiets sur ce point (49 %).

Mais alors, quelle possibilité d’action pour les marques ? “Nous pourrions assister à une transformation radicale des stratégies marketing dans les 5 prochaines années, avec l’arrivée au niveau des comités exécutifs de meilleures connaissances en gestion de performances du digital”, avance Phil Jones, directeur des partenariats EMEA de Google. 

Kantar identifie ainsi quatre défis à relever pour les marques: la régulation de l’utilisation des données consommateurs, l’identification des bonnes données nécessaires aux campagnes, la mise en question de la confiance pouvant être accordée aux partenaires et utilisateurs externes et enfin la garantie donnée du respect des règles. 


Shutterstock


“Les acteurs doivent rester clairs et honnêtes lorsqu’il s’agit de la manière dont sont collectées et utilisées les données”, conclut Kantar, pour qui les publicités ciblées sortiront grandies si elles gagnent en précision. “Pour offrir la pertinence, nous avons besoin de données qui définissent ce qui est pertinent et ce qui ne l’est pas, et pour qui !”

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business