×
Publicités
Publié le
2 déc. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Publicités controversées: Balenciaga revoit son organisation et Demna s’excuse

Publié le
2 déc. 2022

Dernier rebondissement dans l’affaires des publicités controversées, qui ébranle Balenciaga depuis une dizaine de jours. Le directeur artistique de la marque du groupe Kering, Demna, s’est excusé personnellement sur son compte Instagram, tandis que le PDG Cédric Charbit annonce dans un communiqué, également posté sur le réseau social, des mesures concrètes "avec l’objectif d’apprendre de nos erreurs en tant qu’organisation", et l'arrêt des poursuites judiciaires.
 

Balenciaga, un look du printemps-été 2023 - © PixelFormula


Le tollé suscité par des publicités troublantes liées à l'image d'enfants avec des objets à connotations sexuelles et l’ampleur prise par la réaction en chaîne des Internautes poussent la maison de luxe, qui a déjà fait amende honorable, à communiquer pour la troisième fois sur l’affaire en moins d’une semaine, donnant d’ultérieurs gages à son audience afin de restaurer son image.
 
Cédric Charbit annonce ainsi la nomination en interne, sans en dévoiler le nom, d’un "Image board responsable", avec effet immédiat "afin d’évaluer la nature de nos contenus, du concept au produit final, y compris du point de vue de l’expertise légale, de la durabilité et de la diversité". L’entreprise s’appuiera aussi en externe sur une agence de communication renommée pour évaluer ses contenus. Balenciaga dit avoir aussi réorganisé sa division Image.

Par ailleurs, la marque fait savoir qu’elle a décidé de ne pas engager de poursuites, alors qu’elle avait déposé une plainte auprès de la Cour suprême de Manhattan à New York contre la société de production North Six Inc. et le scénographe Nicholas des Jardins, impliqués dans la réalisation de l’une des publicités mises à l’index.
 
Enfin concernant le volet sur la protection de l’enfance, Balenciaga va initier des formations sur le thème de "la communication responsable" au sein de ses équipes et annonce une tournée auprès des groupes de défense visant à protéger les enfants. Un fonds sera alloué à ce type d’organismes "afin que nous puissions aider à faire la différence dans la protection des enfants", conclut le manager, en réitérant ses excuses.

De son côté, le directeur artistique, qui ne s’était pas prononcé jusqu’ici, s’excuse à son tour "pour le mauvais choix artistique du concept de la campagne avec les enfants". "J'assume mes responsabilités. Il n'était pas approprié que les enfants fassent la promotion d'articles qui n'avaient rien à voir avec eux. Même si parfois j’aimerais provoquer une réflexion à travers mon travail, je n'aurais JAMAIS eu l'intention de le faire avec un sujet aussi horrible tel que l’abus sur les mineurs, que je condamne. Point".

Demna a ensuite souligné son intention de soutenir les associations qui protègent les enfants, en renouvelant ses excuses, de sa part et de la part de la marque, assurant qu'il n'y aura plus d'erreurs similaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com