×
Publicités
Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
18 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pucci dévoile sa première campagne photographiée par Lachlan Bailey sous la direction de Camille Miceli

Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
18 mai 2022

La maison Pucci a dévoilé la campagne de la première collection de sa nouvelle directrice artistique, Camille Miceli.


Photo: Pucci


La styliste et It Girl franco-italienne, qui a présenté ses premières créations à Capri au cours de la première semaine de mai, a été applaudie pour son utilisation audacieuse des imprimés de Pucci, son choix percutant des accessoires et son sens très spirituel de la mise en scène. Dévoilée sur plusieurs jours sur la légendaire île méditerranéenne à un groupe de rédacteurs et d'influenceurs triés sur le volet, l'inauguration a été ponctuée par des cours de yoga, des après-midis ensoleillées sur la plage, des cocktails à flanc de falaise et des dîners festifs, tandis que les heureux élus visitaient l'île de calcaire et de grès, un lieu de villégiature très prisé depuis l'époque romaine.
 
Il n'est donc pas surprenant que le photographe Lachlan Bailey ait immortalisé la nouvelle campagne à l'occasion du lancement de la collection à Capri. L'île a toujours été au cœur de l'ADN de Pucci. Bien que né à Florence, Pucci a toujours fait référence aux stations balnéaires ensoleillées, à la beauté sportive et au concept italien de farniente.

Tout comme cette nouvelle campagne, qui met en vedette la super modèle italienne Vittoria Ceretti, vêtue de pièces éclatantes de la première collection de Camille Miceli, intitulée La Grotta Azzurra.
 
Connu pour son style cinématographique et ses éclairages flatteurs et luxuriants, Bailey, né en Australie, a photographié Vittoria Ceretti à Capri. Comme lors de la présentation, marquée par l'image d'une bande de filles allongées sur des chiliennes à rayures bayadère, la campagne montre Vittoria Ceretti se prélassant sur des chaises longues dans une djellaba de plage psychédélique plutôt sombre, accessoirisée par des boucles d'oreilles et un collier Diva en forme de poisson doré.
 
Puis enveloppée d'un kaftan imprimé, orné de motifs poissons naïfs, le mannequin pose devant les formations rocheuses les plus célèbres de l'île : les Faraglioni à deux niveaux.
 
Vêtue de la première pièce "drop" de la collection, Vittoria Ceretti fait le tour de l'île, vivant le sentiment estival de bien-être que procure la Dolce Vita. Habilement stylisée par Emmanuelle Alt, l'ancienne rédactrice en chef du Vogue français, la jeune modèle pose devant des vendeurs de rue en train de déguster un cône à la vanille ou une boisson glacée au citron. Le choix de Camille Miceli entre les imprimés Marmo ou Pesci s'étend jusqu'aux sandales de plongée et aux sets de backgammon de plage.
 
Habillée d'une sélection de robes, de hauts, de pantalons coordonnés ou assortis, de chapeaux derby retroussés et, bien sûr, de pantalons corsaires, qui reflètent à la perfection l'ambiance ludique et l'élégance naturelle.
 
Réalisée dans des couleurs et des pantalons vibrants, la collection s'inscrit également dans le nouveau modèle "see now, buy now" de la marque - dont le premièr "drop" est déjà disponible dans les magasins et en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com